Bonjour,

Elle est enfin là !

Bon je sais elle est loin d’être parfaite mais c’est la première vidéo que je réalise pour YouTube alors je partage avec vous ce petit événement personnel. Il me faut apprendre à apprivoiser la caméra, le montage vidéo, le montage audio, la lumière pour la prise de vue et enfin osez passer devant l’objectif… C’est pas gagné 😉

Lorsque je fais un portrait, je commence presque toujours par les yeux. Pourquoi ? Parce que si le regard ne « m’accroche pas » alors il m’est inutile de continuer mon dessin. Maintenant regardez comment je structure mon croquis. Après avoir tracé l’œil droit du chat, je trace immédiatement l’aile du nez pour me permettre de refermer mon trait en un premier espace négatif; celui de la joue. A plusieurs reprises j’ai attiré votre attention sur l’importance de ces espaces (voir « Les 5 bases du Dessin« ) particuliers qui sont tellement utiles dans la construction d’un dessin. C’est en prenant conscience de la forme, des proportions, et de la direction des lignes qui délimitent cette joue que je peux progresser sans risque de me tromper. J’enchaîne avec le triangle du nez puis vient le tour de l’œil gauche tracé par petits segments. Vous obtiendrez de meilleurs résultats en dessinant un œil par petit segments successifs plutôt que d’essayer de tracer un cercle ou un ovale parfait en une seule fois.

Remarquez comment la tête du chat s’inscrit dans un cercle. Les marques du pelage sur le dessus de la tête aide une fois encore à positionner les oreilles. Après avoir mis en place le croquis avec mon crayon HB il est temps de renforcer mes traits et donner du caractère au dessin. Le crayon HB est un crayon que je qualifie de « neutre ». Il ne permet pas de réaliser des « noirs profonds » pour cela il faut utiliser une mine plus grasse (4B, 6B voire plus). Je recommence donc par chercher à rendre l’intensité du regard. Le dessus de l’œil (la paupière) se caractérise par un segment de droite et la présence de marques noires aux coins des yeux. Une autre caractéristique de l’œil du chat est la fente verticale de l’iris. Pour donner l’aspect vitreux utilisez votre doigt (comme avec les grains de raisins des « exercices sur les valeurs« ).

Cette vidéo bien qu’imparfaite dans sa réalisation permet de voir les différentes façons de tenir un crayon. Tantôt proche de la pointe, tantôt au contraire loin. Parfois je caresse le papier, parfois je le griffe. Les poils du chat suivent les courbes de la tête. Renforcez le bord de l’oreille mais attention de ne pas faire tout le tour si vous ne voulez pas que votre dessin paraisse découpé sur le fond. Pour les moustaches je reprends mon crayon HB dont la pointe plus dure ne s’écrasera pas sur le papier. La gomme mie de pain sert à alléger certaines zones en « absorbant » une partie du carbone déposé par la mine grasse. Notez l’astuce de la feuille de papier lorsque vous voulez gommer tout en protégeant une zone de votre dessin. En faisant ainsi on évite que la main ne frotte sur le dessin et le salisse, de plus on évite que la gomme n’efface, par inadvertance ou maladresse, une partie de son dessin.

Une dernière remarque. La durée réelle du dessin est de 20 minutes qui a été réduite à 7 minutes en accélérant les images. Ne soyez donc pas surpris si vous mettez plus de temps. Visionnez cette vidéo plusieurs fois, faites des arrêts sur image ou des captures d’écran. C’est votre outil pour réussir.

J’attends impatiemment vos dessins pour les commenter. Allez-y, lancez-vous !

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :

DESSINEZ UN PORTRAIT AVEC UN TRIANGLE

5 thoughts on “Comment dessiner une tête de Chat ?

    1. Merci Coralie,

      Bon j’ai encore de gros progrès à faire pour apprendre à monter un film vidéo, pour le doublage son, pour apprendre a être naturel devant l’objectif, pour éclairer correctement mon travail. Paris ne c’est pas construit en un jour… C’est correct pour une première fois mais je vais m’efforcer d’améliorer au fur et à mesure des productions.

      Bien Amicalement à toi.
      Jissé

  1. Bonjour Jean-Claude 🙂 Je reviendrai ici lorsque je me lancerai enfin dans la pratique du dessin. C’est vraiment « magique » et très agréable de voir l’image prendre forme au fur et à mesure. Ce qui m’a toujours fasciné et questionné dans cet art, c’est de savoir quand vient le moment où l’artiste n’a plus besoin de modèle sous les yeux, parce qu’il parvient à visualiser son sujet?… Bravo à toi et merci 🙂

    1. Bonjour Carmen,

      C’est vrai que voir surgir une forme du bout de son crayon fait partie de mes petits moments de bonheurs… Combien de temps pour se passer d »un modèle ? L’artiste Henri Pierre Bourget a étudier l’anatomie pendant 3 ans pour pouvoir se passer d’un modèle…

      Il faut une bonne connaissance de son sujet pour y parvenir car sinon il manque toujours un petit quelque chose pour que le dessin semble réaliste.

      Amicalement.
      Jissé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *