Le Croquis Urbain ou “Urban Sketch” est à la mode et c’est la source d’un plaisir certain que de pouvoir se promener à sa guise de par le monde avec un carnet de croquis sous le bras et un crayon ou un feutre à pointe fine dans la poche. Oui mais tu n’aimes pas les regards par dessus ton épaule pour t’épier entrain de dessiner. Tu as peur des critiques ou des moqueries si ton dessin n’est pas tout à fait ressemblant. Tu sais quoi ? Cela n’a strictement aucune importance ce que les autres pensent de tes “crobards” car beaucoup ne seraient pas capables de faire ce que tu fais ! Et puis quoi ? Il n’y a pas mort d’homme si c’est raté… Il suffit de t’entrainer pour réussir. Et pour cela j’ai un secret que je partage avec toi aujourd’hui. Je n’aime pas non plus que les passants s’arrêtent pour me voir dessiner. Une chose est de faire une démo pour laquelle je me suis mentalement préparé, une autre est de subir les railleries des moqueurs ou la flatterie des flagorneurs et la curiosité des badauds.

C’est de la répétition du geste que vient l’habileté et d’elle que découle la confiance en soi… Il ne faut donc pas hésiter à croquer “in situ” mais avant cette étape je te propose quelque chose d’assez peu conventionnel qui est de dessiner la ville depuis le confort de ton canapé !  En effet il est un programme “magique” qui te permet de parcourir les rues de la “grosse pomme” (Big Apple = New York City), celles de Barcelone, Londres ou Moscou en une fraction de secondes… “Amazing” comme disent nos amis Anglais ! Non seulement tu peux faire abstraction des distances mais aussi du temps qu’il fait. As tu déjà essayé de dessiner avec les doigts gelés ? Impossible de tenir un crayon bien longtemps car personnellement dans ce cas là je n’ai qu’une idée en tête, plonger mes mains au chaud – au fond de mes poches – pour lutter contre la douleur sourde de l’onglée qui fait si mal. Et que dire de la canicule qui te cuit sur place ? N’est il pas plus agréable d’être bien confortablement installé chez toi, dans une ambiance rafraichissante entrain de siroter ta boisson préférée (thé, café, jus de fruit ou boisson pétillante…).

Soudain à 23h00 il te prends la brusque envie de faire un croquis dans la vieille cité de Carcassonne, hé bien c’est possible ! Certes ce jour là le ciel était gris et le soleil pas vraiment au rendez-vous mais qu’importe car de toutes façons à onze heures du soir le soleil est couché et dans la réalité tes croquis auraient dû attendre un moment plus propice… la cité de Dame Carcasse te donne envie de visiter une autre merveille architecturale comme le Mont Saint Michel ? Qu’à cela ne tienne en deux clics de souris t’y voilà déjà: TU ES LE MAITRE DU MONDE ET DU TEMPS !

Comment se présente une séance de croquis urbain “at home” ? Pour cela il te faut:

  • Une bonne connection au web
  • Tes affaires de dessin habituelles, à savoir:
    • un carnet de croquis
    • des crayons ou des feutres pointes fines (Micron, Rotring,…).
    • tes pinceaux et ta boite d’aquarelle ou tes crayons pastels si tu veux mettre ton dessin en couleurs
    • l’envie de le faire car bien évidemment devant ton écran grande va être la tentation de répondre à tes emails, aux posts sur FaceBook ou Linkedin, ou regarder un film en streaming.
  • Sur ton PC – dans ton navigateur – tapes “Google maps” ou va à l’adresse “https://maps.google.fr
  • Une fenêtre s’ouvre qui te demande ta destination et si tu souhaites autoriser ta géolocalisation?… (Saches que ce n’est pas nécessaire mais tu fais comme tu veux…).
  • Tapes l’adresse (un simple nom de ville suffit)… Voir la flèche rouge en haut à gauche de l’image… ici dans cet exemple il s’agit de Barcelone.
  • Ensuite cliques sur le petit personnage jaune (flèche rouge en bas à droite) et fais un glisser déposer sur la carte. Bien évidemment tu peux zoomer sur le plan en cliquant sur le signe “+”. En relachant le petit personnage sur la carte, une nouvelle fenêtre s’ouvre et te voilà en promenade dans les rues de Barcelone. Tu te déplaces alors à droite ou à gauche, en avant ou en arrière avec les flèches directionnelles dans l’image afin de faire défiler le paysage à l’écran.

Si au cours de ta promenade, une vue te plait, tu peux faire une copie de ton écran. Regardes la ligne supérieure de ton clavier. Au dessus de la ligne avec les chiffres, se trouve une ligne de fonctions. Vers la partie droite se trouve une touche marquée “IMPRE ECRAN SYSTEM” pour “impression écran”. Presses cette touche, ensuite ouvres un logiciel de traitement d’images. J’utilise “Photoshop CS5” mais si tu n’as pas ce logiciel, utilises “PAINT” qui est le logiciel de retouche d’images fourni par défaut avec Windows. Presses “CTRL+V” suivi de “CTRL+S” pour “sauvegarder” ton image sur ton ordinateur.

Voici une capture d’écran de l’église Saint Léger à Guebwiller en Alsace. Tu peux t’approcher ou t’éloigner dans l’image, regarder vers le ciel ou vers le sol, à droite ou à gauche. Tu peux même tourner autour de l’église, comme dans la vraie vie, de sorte que ton dessin sera probablement différent de celui de ton voisin qui aura choisi un autre angle de vision que le tien… Cela te permet de prendre le temps nécessaire pour dessiner… 10 minutes, 20 minutes, 30 minutes… le temps ne compte pas, personne ne te presse de terminer. Installé au milieu de la rue tu ne gènes pas le traffic et ne risque pas de te faire renverser par une voiture. Tu veux t’arrêter quelques minutes ? Fais le sans regret ni remord, tu retrouveras ton image – telle quelle – lorsque tu seras prêt à continuer avec les mêmes conditions d’éclairement. Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il grêle, ici les ombres et les lumières ne changeront pas. C’est idéal pour débuter avec le croquis urbain.

Alors es tu prêt pour ton prochain voyage virtuel et tes premiers croquis urbains ? Et si on se donnait rendez-vous à Londres ? Madrid ou Bruxelles ? Cependant certains pays restent “fermés” à Google comme la Chine… Si tu veux aller au pays de la Grande Muraille tu verras que le petit bonhomme refuse obstinément de se laisser déposer n’importe où sur la carte… La Chine est politiquement très contrôlée donc il n’est pas surprenant que la technologie Américaine y soit “persona non grata” (pas la bienvenue). Dommage mais après tout qu’importe car “le terrain de jeu” disponible reste impressionnant: Attention prochain départ dans cinq minutes, boucles ta valise, on y va !


Si tu aimes cet article, merci de le partager autour de toi...
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by wp-copyrightpro.com

EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish