Aujourd’hui je voudrais parler d’un constat que j’appellerai pour l’occasion la « Loi du Plus et du Moins »… Késako ? C’est quoi ça ?

Je n’échappe pas à la règle commune: Je procrastine…

En fait, ce n’est pas tout à fait exact car je m’active, mais pas toujours dans la bonne direction. Je ne sais pas hiérarchiser les priorités. En dessin si; Je sais comment commencer mon dessin, comment le continuer et comment le terminer. Tout se fait de façon automatique car je me pose peu de questions: Je dessine et voilà tout.

Premier constat que je peux ériger comme une règle pour moi: Trop d’analyse paralyse. Je suis un Gémeaux – signe que l’on dit cérébral. Mes études d’architecte font que je suis plus intellectuel que manuel. Pendant mes premières années d’Archi je m’efforçais de penser à tout afin d’optimiser mon architecture aux besoins de mes clients. J’essayais de me projeter dans le futur et pour cela j’émettais des hypothèses… “Que se passerait-il si le plan évoluait de telle ou telle façon ? et si au lieu de cela je faisais comme ceci ?” Bref je réfléchissais beaucoup et j’usais énormément de calques d’études avant de produire ce que je pensais être la meilleure solution possible pour résoudre les problèmes de mon client (loger une famille, accueillir une entreprise, agrandir une école, etc…).

Dans la vie de tous les jours j’ai toujours cette tendance à me poser trop de questions, résultat je n’avance pas… ou pas assez vite pour mon entourage.

Autre constat: Celui de l’Ouroboros (le serpent qui se mord la queue).

Plus je dessine, plus je progresse, plus j’aime dessiner et plus j’ai envie de dessiner. C’est un cercle vertueux. A contrario, moins je dessine, moins je progresse, moins j’ai de plaisir à dessiner et donc moins j’ai envie de dessiner. C’est un cercle vicieux. Alors la question que je vous pose est « dans lequel de ces deux cercles voulez-vous progresser ? ».

Cette “Loi du Plus et du Moins” est vraie pour d’autres activités que le dessin. C’est vrai pour l’écriture ou pour le jardinage – plus je jardine et plus j’ai un beau jardin et donc plus j’aime jardiner. C’est également vrai pour jouer de la musique, pour faire la cuisine, faire du sport ou faire l’amour Clignement d'œil

Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire pour progresser en dessin: DESSINEZ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *