Collectionneur dans l’âme j’ai toutes sortes de palettes que je n’utilise pratiquement pas. J’en ai en bois, en PVC, en altuglass, en porcelaine, en papier pelliculable, en métal, des rondes, des carrées, des grandes et des petites. En fait un simple bout de carton pourrait faire l’affaire à condition qu’il soit blanc pour ne pas dénaturer les couleurs posées sur la palette.
assiette-chroma

Beaucoup d’amateurs posent leurs couleurs de façon anarchique alors qu’il est souhaitable d’adopter une discipline à ce sujet. Peu importe la première couleur posée mais faites en sorte ensuite de toujours disposer les couleurs dans un ordre précis celui de la roue chromatique.

Pourquoi est-ce si important de faire cela ? Parce qu’imaginez qu’à chaque fois que vous allumez votre ordinateur les lettres du clavier changent de place… Croyez-vous qu’il sera facile de taper un e-mail dans ces conditions ? J’en doute… Si vous prenez la bonne habitude de toujours disposer les couleurs dans le même ordre sur votre palette alors vous allez acquérir un « automatisme » qui vous fera gagner du temps et prendre confiance en vous. Les professionnels ne sont pas très différents des amateurs sauf qu’ils pratiquent leur Art quotidiennement. Une pratique régulière permet de progresser beaucoup plus rapidement.

Je vais vous dire un secret en expliquant comment j’ai fais de gros progrès en Dessin. Cela remonte à la fin de mon premier cycle d’Architecture aux Beaux-Arts de Paris (UP4). A cette époque là (les années 70-80) les études d’Architecte se faisaient en trois cycles de deux ans. Il fallait obtenir 24 unités de valeurs par cycle. Si on ne les obtenait pas à l’issue des trois premières années d’école alors on pouvait dire adieu aux études supérieures (toute inscription dans une autre école ou une autre université devenant impossible). J’avais obtenu de passer dans le deuxième cycle mais il me manquait une unité de valeur et demi. En juin, mes profs m’ont alors lancé un challenge: Si je le réussissais je restais mais si je le manquais je partais. Le défi? Réaliser 200 dessins artistiques et 100 dessins de construction pendant les vacances. Certains dessins ne nécessitaient qu’une ou deux heures pour les faire mais pour d’autres il me fallait beaucoup plus de temps (cinq heures, six heures ou huit heures) et cela, pendant les 3 mois d’été. Au bout de 90 jours, à raison de 6 à 8 heures par jour, j’avais fais de réels progrès en Dessin!

Conclusion:

  • Plus on dessine et plus on progresse en Dessin
  • Plus on progresse et plus on prend du Plaisir à dessiner
  • Tous les progrès se retrouvent au bout du pinceau dans votre Peinture

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *