photo photo

Quels sont les avantages et les inconvénients du dessin d’après photographies ?

Les jours de mauvais temps arrivent vite lorsque les premiers frimas pointent leur nez. S’il est possible de bien se couvrir d’une doudoune chaude, et s’équiper d’une écharpe, d’un bonnet, de grosses chaussures et de gants ou de moufles épaisses, essaye donc de dessiner harnaché de la sorte… moi, je n’y parviens pas ! Ce n’est pas pour autant qu’il faut renoncer à dessiner, tout au contraire c’est le moment de faire provision de bonnes photos. Si tu n’as pas d’APN – appareil photo numérique – tu as surement un téléphone portable qui peut prendre des photographies. L’inconvénient des photos de moindre qualité est vite compensé par la praticité de cet appareil léger que l’on a toujours avec soi. Et puis je me souviens que mon premier appareil photo numérique offrait des captures d’images inférieure ou égale à deux mégapixels, aujourd’hui certains mobiles offrent une résolution d’images de quatre à vingt fois supérieures à cela pour un encombrement réduit avec même la possibilité de filmer !

  • Pense régulièrement à nettoyer l’objectif photo de ton téléphone avec un petit chiffon pour les lunettes. Évite de faire comme moi qui essuie mes lunettes avec un pan de chemise, cela laisse des micro rayures qui altèrent la qualité des images.
  • Opte pour la meilleure qualité d’images possible dans les réglages de ton appareil. Certes elles prennent plus de place sur la carte mémoire mais cela permet de les agrandir sans trop pixeliser. Plus d’images sur la carte mémoire = moins bonne qualité d’images.
  • Un APN reflex est stable par son poids ce qui n’est pas le cas avec un téléphone. Lorsque tu photographie avec ton mobile tu risque de bouger et donc d’avoir des images floues. Pour éviter cela tiens fermement ton téléphone à deux mains et bloque tes coudes contre le corps.
  • Il existe des objectifs additionnels pour coller devant l’objectif de ton téléphone et améliorer ainsi la qualité de tes images. Il t’est ainsi possible de rajouter un téléobjectif ou des lentilles grand angle type “fisheye”. Personnellement je n’ai pas testé car j’utilise un appareil photo numérique Nikon D5200 avec 24 millions de pixels et écran orientable.

nikonLes jours de pluie, mon appareil photo remplace utilement mon carnet de croquis.

Ne fais pas comme moi. Je suis “bordélique”… si, si, et donc je ne classe pas vraiment mes photos (sauf par lieux). Quand on dessine ou que l’on peint nous avons besoin d’une importante iconographie classée par catégories – exemple: architecture, personnages, animaux, fleurs, objets. Chaque catégorie pouvant elle même faire l’objet de subdivisions – architecture: cathédrales, châteaux, maisons de caractère, fermes, etc… ou animaux: fauves (lions, tigres, panthères,…), vaches, chevaux, chiens, chats, oiseaux, etc.…

En agissant de la sorte tu ne perdras pas deux heures à chercher la photo de “ce drôle de petit chien photographié l’an dernier sur la place de je ne sais plus quelle ville”… Le temps est fugace. On fouille dans ses souvenirs… « Ah c’était bien les vacances en Bretagne »… Oui c’était bien mais il y a du travail qui attend. Et quand enfin, on remet la main sur ce précieux document hé bien devine quoi ? L’envie de dessiner ou de peindre est passée ! Zut ce sera pour la prochaine fois…

L’inconvénient majeur c’est qu’il faut laisser du temps au temps pour constituer une bibliothèque d’images personnelles qui puisse répondre à tes besoins. Même après plusieurs milliers de photos il te manquera toujours la prochaine image.

Quelle est la bonne photo pour dessiner ?

C’est d’abord celle qui te plait. Ton dessin ou ta peinture sera d’autant plus réussi que tu aime ton sujet, et que la photographie t’inspire. D’un point de vue « technique » la photo doit être nette. Évite le document flou, surexposé ou sous-exposé, ou encore trop petit. Si tu as tendance à rester « bloqué » par la couleur, passe la photographie en noir et blanc. Si tu utilise un logiciel de retouche d’image comme Photoshop, dans le menu va sur « image » puis « réglage » et « désaturation » ou utilise la combinaison de touches « MAJ + CTRL + U » pour basculer l’image en noir et blanc.

Il existe sur certains appareils photos un réglage « effets spéciaux » qui permet de basculer la couleur sur « noir & blanc » ou même « sépia »… Appliquer cet effet lors de la prise de vue évite d’avoir à retraiter l’image ensuite mais l’inconvénient majeur c’est que l’on perd toutes les informations couleurs. Il semble donc plus simple de modifier une image à partir de la couleur alors que l’inverse est beaucoup plus complexe. Coloriser une image à partir d’un document noir et blanc demande un certain doigté et est chronophage !

Puis-je utiliser une photographie prise sur internet ?

OUI MAIS… il n’est pas possible de prendre n’importe qu’elle image. Pourquoi ? Parce qu’il y a une protection juridique sur les images. Derrière chaque image il y a un auteur, quelqu’un qui a appuyé sur le bouton du déclencheur. Si c’est un professionnel tu peux être pratiquement sûr que son image est protégée par des droits liés au copyright. Un organisme comme l’ADAGP fait office de « shérif du web » afin de s’assurer que tu ne détourne pas à ton profit l’image d’un autre artiste. Si tu le fais ce sera à tes risques et périls… pas vu pas pris sauf que l’on ne peut être sûr de rien. Si tu as l’intention de créer une oeuvre originale à partir d’une photographie trouvée sur le net, assure-toi que cette image est « libre de droit » ou alors demande gentiment l’autorisation à son auteur en lui expliquant ton projet.

Tu trouveras ICI sur le site du Ministère de la Culture une fiche technique sur le droit d’auteur. Attention les infractions sont sanctionnés pénalement. La violation des droits d’auteurs est constitutive du délit de contrefaçon puni d’une peine de 300 000 euros d’amende et de 3 ans d’emprisonnement (CPI, art. L. 335-2 s.). On ne plaisante pas avec ça… Il existe des sites internet avec des images libre de droit que tu peux utiliser dans tes compositions. Un site comme www.pixabay.com est l’un d’entre eux. Dans ton moteur de recherche tape images CC0 (creative commons zero). En France le droit d’auteur s’applique la vie durant de l’artiste créateur. A sa mort le bénéfice des droits est transmis à ses « ayants droit » pendant l’année civile en cours à la date du décès augmenté d’une durée de soixante dix ans.

photo photo

Avantages de dessiner d’après photos:

C’est quand on veut. Peu importe qu’il vente, qu’il pleuve, qu’il neige ou que la température soit glaciale car tu es tranquillement installé bien au chaud, chez toi ou à l’atelier, pour dessiner d’après une photo que tu as sélectionné pour faire ton dessin. Tu veux prendre des mesures, fais le, qui t’en empêche ? Tu veux calquer la photo ? Là je te le déconseille tout simplement parce que de cette façon tu ne vas en tirer aucun bénéfice. Aucun progrès à escompter en calquant ta photo… oui je sais ta meilleure amie calque ses photos pour faire ses aquarelles, bon… et alors ? Elle fait peut être illusion mais tout ceci n’aura qu’un temps… un jour où l’autre la supercherie sera dévoilée et elle sera décrédibilisée… Je ne pense pas que c’est ce que TOI tu veux ! Je me trompe ?

Alors si tu as trouvé la bonne photo… il ne reste plus qu’à prendre ton crayon d’une main et ton courage de l’autre… Et c’est parti ! J’attends de voir le résultat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *