Après t’avoir montré comment dessiner un damier en perspective je vais t’apprendre – pas à pas – comment dessiner une église en perspective ou d’imagination… mais cela va aussi t’aider à comprendre comment dessiner un bâtiment dans la « vraie vie ». Evidemment je t’invite à te reporter à mon guide « les Bases de la Perspective ».

LA PERSPECTIVE OU COMMENT LIBÉRER LE POUVOIR DE L’IMAGINATION:

D’abord je te rappelle comment dans la réalité ou sur une photo situer les points de fuite. Un petit dessin ou une photo vaut toujours mieux qu’un long discours donc voici la méthode en image.

On voit ainsi de façon très concrète comment toutes les lignes des bâtiments convergent vers un point unique. On va donc se servir de cette caractéristique pour construire notre dessin.

1ere ETAPE : Dans l’architecture « traditionnelle », une église se caractérise par un clocher ou un campanile (tour de clocher détachée de l’église) Un peu de vocabulaire architecturale.

Une église se compose généralement d’un parvis (espace situé devant l’église) suivi d’un narthex qui est un espace de transition entre le porche d’entrée et la nef centrale flanquée de nefs latérales ou bas cotés, d’un transept et sa croisée, d’un chœur, d’une circulation appelée “déambulatoire” dans l’abside et éventuellement de petites “chapelles ou absidioles”, il y a enfin le clocher. Les ornements sont les chapiteaux des colonnes qui soutiennent la voûte en berceau (architecture Romane) ou en arc brisé (architecture gothique), les vitraux et les rosaces qui illuminent l’intérieur. Un église est “orientée” c’est à dire tournée vers l’Est où le soleil se lève. L’Est est donc géographiquement et symboliquement le point d’où vient la plus grande lumière. C’est la position occupée par le “Chœur” dans une église ou par le “Delta Lumineux” dans une loge maçonnique.

2 ème ETAPE: Maintenant place au dessin en perspective.

  • On commence par tracer un rectangle au sol. Pour cela voir l’article sur la perspective du damier. En croisant les diagonales on obtient le centre de la surface au sol. Il suffit de joindre ce point central avec les points de fuite pour avoir le milieu de la longueur et de la largeur du bâtiment. Le milieu de la façade permet de fixer “arbitrairement” la hauteur du bâtiment au faîtage (ligne de fuite verte). Sur l’arrête de la même façon on choisira une hauteur pour le “long pan”. En joignant le point du faîtage avec le sommet de l’arrête nous avons la pente du toit. Le dessin suivant décrit mieux qu’avec des mots la méthode que j’ai suivie.

Les dimensions du clocher sont choisies de la même façon, c’est à dire “librement”. L’important est de comprendre la méthode pour pouvoir l’appliquer lorsque c’est nécessaire.

3 ème ETAPE: On recherche donc le centre de la surface du clocher en traçant les diagonales. C’est à partir de ce centre mis en perspective que l’on trace la hauteur de la toiture du clocher.

On joint alors le sommet de la hauteur avec chacun des angles du carré de la base.

Le principe reste identique quelque soit la complexité de la construction. On peut ainsi accoler une ou plusieurs chapelles latérales. Mettre deux clochers à la place d’un seul ou déplacer le clocher au centre de la croisée du transept. Lorsque l’on connait et maîtrise la perspective tout est facile à qui laisse parler son imagination. Répète cet exercice un fois, deux fois ou dix fois jusqu’à ce que la technique te soit familière. Es-tu prêt ? OUI ? Alors il n’y a plus qu’à !

perspective eglise


Si cet article te plait, partage le autour de toi

Vues : 7955

6 thoughts on “Comment dessiner une église en perspective

  1. Bonjour
    Bien besoin de leçon de perspective grosse difficulté pour les églises et clochers

    1. Bonjour Dominique,

      La perspective n’est pas trop compliquée si on avance tout doucement dans son dessin afin de ne pas s’embrouiller dans toutes les lignes de construction. C’est un peu comme une marionnette avec des fils (Pinocchio). Si on fait des mouvements trop rapides on risque d’emmêler les fils entre eux…
      Il est vrai que faire la perspective d’une église est plus complexe que la perspective d’une simple boite ou d’un cube. Si c’est la première fois que tu fais de la perspective commence par des choses plus faciles comme la perspective du carré ou du rectangle qui peuvent très bien par la suite devenir le plan de l’église.

      Puis une fois maîtrisée la perspective en deux dimensions (le plan) tu travailleras sur les volumes en donnant une hauteur au plan de façon à former un cube ou une boite. Puis vient enfin le moment de mettre un toit sur la boite.

      Si tu ne l’as pas encore fais tu peux télécharger mon guide sur les Bases de la perspective: C’est GRATUIT. Et dedans tu trouveras comment suivre toutes les étapes. En recopiant les exercices, peu à peu tout ceci deviendra simple pour toi.
      Mardi prochain publication d’un petit article sur la perspective d’un escalier.

      Amicalement
      Jissé

  2. Bonjour , je me suis amusé à analyser votre dessin d’église : le point de fuite à droite de l’église est trop près de l’église ,ceci entraîne une déformation de celle-ci . Un moyen simple pour déterminer ce 2ème point est de considérer que l’angle ( PF1-Oeil du dessinateur- PF2 ) doit être de 90° .
    Cordialement ( un petit dessin vaudrait mieux qu’un long poème mais je ne peux pas vous le communiquer)

    1. Bonjour Monsieur Maugin,

      Il me semble évident que plus nous sommes proche d’un objet et plus la perspective risque d’apparaître déformée – un peu à la façon de ces objectifs “oeil de poisson” (Fisheye) qui cependant donnent d’amusantes images. Pour autant quoique toujours discutable, un choix d’artiste reste la liberté de celui-ci… et si quelqu’un veut placer sa ligne d’horizon au “ras des pâquerettes”, je n’y vois rien à redire si tel est son choix personnel.

      J’ai connu des collègues archis qui après avoir construit leur “pers” de façon calculée et rigoureusement exacte, la “bidonnait” car ils n’étaient pas satisfaits du résultat obtenu et préféraient “tricher” (mon ex compagne dirait “composer avec la réalité”) plutôt que de tout recommencer en déplaçant leur point de vue.

      Il est d’ailleurs intéressant de constater que lorsque dans une conversation on fait référence “au point de vue” de quelqu’un c’est que – comme dans le dessin – ce point de vue est sujet à discussion car il n’existe pas de vérité absolue.

      Il peut exister une ou plusieurs méthodes pour dessiner un objet mais aucune n’a de pré-éminence sur les autres, chacune résulte du choix de l’artiste qui a parfaitement le droit de “bousculer” les conventions” et peindre l’herbe en rouge, le ciel en jaune et les arbres en violet si telle est sa fantaisie du moment. Picasso (que je n’apprécie qu’avec une extrême modération car je lui préfère Dali) nous l’a prouvé dans ses portraits “cubistes”.

      Une déformation dans un dessin peut-être une manière de mettre l’accent – ou le point focal – sur cette partie déformée dans le dessin. C’est ce que fait la caricature qui accentue et déforme un nez pour le rendre “gigantesque”, un peu à la façon d’Edmond Rostand dans la tirade des nez de Cyrano de Bergerac.

      Bonne journée.
      Jissé

  3. Bien sûr , mais lorsque l’on veut apprendre à une personne, qui débute, comment dessiner un bâtiment ( dans ce cas une église) il vaut mieux traiter le cas général : c’est à dire celui qui permet d’obtenir un dessin sans déformation . Et là , je me répète , le choix des deux points de fuite corrects est primordial . Donc dans votre dessin ,le point de fuite à droite devrait être beaucoup plus éloigné . Il est préférable au début( quand on apprend à dessiner) de respecter ,au mieux, les lois élémentaires de la perspective . Après( quand on domine bien) on fait ce que l’on veut , on fera alors preuve de création .
    JC ( dommage je ne possède pas votre adresse mail )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.