Bonjour à toi,

Récemment le tragique incendie de Notre-Dame de Paris m’a décidé à écrire quelques mots sur ce sujet et te montrer comment dessiner Notre-Dame. Mais avant cela quelques mots d’une histoire qui est intimement liée à celle de notre capitale et sa cathédrale.

En l’an de grâce 1118, le chevalier Hugues de Payns – vassal du Comte de Champagne – accompagné de son ami Geoffroy de Saint Omer et sept autres compagnons décident d’unir leur force pour vivre comme des “moines soldats” en respectant les 3 règles de “chasteté, de pauvreté et d’obéissance” pour se consacrer à la défense de la Chrétienté et des routes de pèlerinages.

Bientôt ce petit équipage se rend en Terre Sainte mais, au lieu d’assurer la protection des pèlerins, pendant ce temps ils s’enferment dans les écuries du Temple du roi Salomon pour y effectuer des fouilles… Y ont-ils fait une découverte importante ? C’est probable mais ils ne communiquent guère sur ce sujet. Au bout de neuf ans, nos neuf “pauvres Chevaliers de la Milice du Christ” décident de rentrer en Champagne. Leur “vraie mission” était-elle achevée alors que les routes des pèlerins demeuraient toujours aussi incertaines ?

Le 13 janvier 1129 le Concile réunit à Troyes leur octroye le titre d’Ordre Souverain et Militaire du Temple. Les Templiers sont ainsi officiellement reconnus et les deux siècles qui suivront vont faire leur légende ! Très vite la renommée de leurs exploits attirent les hommes qui cherchent une cause à défendre et les dons affluent sous forme d’or et de l’argent mais surtout de terres et de bâtiments.

L’Ordre se structure et s’organise en commanderies qui font un maillage territoriale sur tout le royaume de France et une partie de l’Europe. Dans le même temps sous la protection des moines chevaliers, les Compagnons bâtisseurs érigent des Cathédrales – les “Notre-Dames”. La devise des Templiers n’est-elle pas à la gloire de “Marie” dont l’anagramme “Hiram” (Marie à l’envers) est le nom de l’Architecte du Temple des Francs-Maçons, héritiers des Compagnons, eux-mêmes héritiers des Templiers…

Les moines soldats sont aussi de grands bâtisseurs. Ils sont européens bien avant la création de l’idée Européenne. Les commanderies s’étendent sur un vaste territoires qui va du Nord de l’Ecosse au Sud du Portugal, en passant par l’Allemagne. Au XIVème siècle le Temple possède un tiers des territoires du royaume de France.

Les Templiers assurent la protections des voies de communications mais aussi des chantiers des Cathédrales et des Compagnons qui œuvrent sur les chantiers. L’Ordre est souverain c’est à dire qu’il n’a d’ordres à recevoir de personne pas même du Pape ou du Roi. Les moines soldats sont d’habiles banquiers et rapidement l’Ordre prospère s’attirant convoitises et jalousies.

Malheureusement le roi de France – Philippe Le Bel – compte au nombre des jaloux puissants et ce qu’il n’a pu obtenir de bon gré (un prêt pour renflouer les caisses du trésor royal) il veut l’obtenir de force ! On connait la suite… avec l’accord du Pape, son allié, Philippe Le Bel lance l’ordre d’arrêter tous les Templiers, de procéder à leur interrogatoire (la torture) et de se saisir de leurs biens. Nous sommes le Vendredi 13 octobre 1307. L’Ordre est puissant et connu de tous, cette gigantesque arrestation provoque un tel séisme dans les esprits qu’aujourd’hui encore subsiste l’idée d’une “malédiction du vendredi 13…”.

Le 18 mars 1314 à la pointe de “l’île aux Juifs” (aujourd’hui intégrée à l’île de la Cité) sont brûlés vifs Geoffroy de Charnay dernier commandeur des Templiers pour la région de Normandie et Jacques de Molay 22ème et dernier Grand Maître de l’Ordre du Temple. Les Compagnons bâtisseurs désormais privés de leurs protecteurs cessent le chantier de Notre-Dame en 1315 et la construction des tours restera inachevées (Les Tours inachevées roman du Compagnon Raoul Vergez).

Arrive la révolution Française qui envoie Louis XVI, Marie-Antoinette et ses enfants à la prison du Temple (construite au XIIIème siècle par les Templiers) tandis que la Cathédrale est malmenée par la vindicte populaire: Les statues qui ornent sa façade sont décapitées. Malgré le sacre de Napoléon 1er qui s’y fait couronner Empereur, peu à peu la vieille dame retombe dans l’oubli et se dégrade. Le succès d’un livre va la ressusciter et la sauver de la destruction.

En mars 1831 Victor Hugo publie son roman Notre-Dame de Paris qui fait naitre chez beaucoup une fièvre romantique pour la période Gothique. Peu de temps après son collègue l’écrivain Prosper Mérimée se voit confier la charge d’inspecteur général des monuments historiques. Celui-ci ami de l’architecte Eugène Viollet-Le-Duc le missionne pour restaurer la Cathédrale. On sait la suite, l’architecte reconstruit la flèche que nous connaissons jusqu’à sa récente destruction dans l’incendie d’avril 2019.

– “OK, belle histoire Jissé mais tu n’a toujours pas dis comment dessiner Notre-Dame de Paris ?

– “J’y arrive. Le carré en est la forme première qui va servir de trame à ton dessin. Observe l’image ci-dessous“.

Le carré est Masculin et solaire tandis que le cercle est Féminin et lunaire, quant au triangle il est “Divin” (la Trinité = Tri unité = Le Père, le Fils et l’Esprit Saint chez les chrétiens ou l’Hermès Trismégiste = Tri Magister, le 3 fois Maître des Hermétistes). Le cercle s’inscrit dans le carré et réciproquement tout comme le Yin et le Yang se complètent et s’équilibrent pour créer l’harmonie de la vie. Le cercle c’est la Rosace (la rose) inscrite dans la croix du transept sur les pignons Nord et Sud d’où les Alchimistes et les symbolistes ont puisés le symbole de la Rose+Croix.

Sur la façade sont alignés 28 rois de Juda supposés être les ancêtres de Marie. Ce nombre correspond aussi aux 28 jours d’un mois lunaire donc Féminin… Maintenant pénètre une seconde avec moi dans l’esprit des Architectes et Maîtres d’Oeuvre qui ont imaginé (mis en image) cette merveille architecturale.

Je t’ai placé en superposition la coupe de la Grande Pyramide de Khéops. Comme moi tu peux constater que les pentes de la Pyramide et celle de la Cathédrale coïncident et lorsque l’on ramène les dimensions de la Grande Pyramide à celles de Notre Dame on s’aperçoit que la chambre du Roi s’inscrit dans la Rosace de la façade. Hasard ? Je ne crois pas au hasard mais aux merveilles de l’esprit humain lorsque celui-ci se laisse guider par son intuition.

J’ai déjà écris sur ce blog que j’avais été initié dans les Pyramides Égyptiennes en 1977, alors que j’étais encore jeune étudiant en Architecture. L’esprit humain n’invente rien, il perçoit des formes, des proportions, des couleurs, des sons qu’il traduit en dessins, peintures, sculptures, architectures, musiques, etc…

Etre “initié” c’est donc se laisser guider comme l’ont fait les Architectes de la Grande Pyramide ou ceux de la Cathédrale. Qui les a guidé ? Mystère mais pour moi je n’ai aucun doute qu’ils furent inspirés par la même source ce qui explique les “coïncidences”. Car si à l’époque de Viollet-Le-Duc ont connaissait un peu l’Egypte des pharaons grâce aux expéditions Napoléoniennes, au Moyen-Âge personne ne connaissait les Pyramides de Gizeh… Personne vraiment ?

J’ai commencé cet article en évoquant 9 “pauvres” chevaliers partis en Terre Sainte pour assurer la protection la route des pèlerins… Les Templiers furent de grands voyageurs possédant une flotte puissante. Sais-tu qu’il y a moins loin de Jérusalem au plateau du Caire qu’entre Paris et Lyon ? Est-il impossible que nos moines soldats – protecteurs des bâtisseurs de Cathédrales – se soient aventurés en Terre d’Egypte ? Je n’en sais rien sinon que le mot impossible n’existe pas. A chacun d’en penser ce qu’il veut.

Je vais encore te faire découvrir un dernier secret de la Cathédrale qui réside en son plan qui est celui de l’homme couché. Celui qui meurt au Monde profane peut s’éveiller spirituellement à l’intelligence Cosmique en faisant taire son mental (l’Ego). Il devient alors l’Initié – celui qui chemine sur le sentier de la connaissance – avant de parvenir à l’état d’éveillé.

En voyant l’illustration ci-dessous tu comprendras mieux la correspondance entre l’Homme et la Cathédrale – véritable Athanor – outil de transmutation de l’homme simple comme le four de l’Alchimiste transforme la “Prima Materia” en Or.

Les églises et les cathédrales sont orientées d’Est en Ouest. A l’Est se trouve l’Abside avec les chapelles rayonnantes (absidioles). Deux raisons symboliques. L’Est est d’abord le point cardinal où se lève le Soleil qui nous apporte la lumière et la chaleur sources de vie. C’est la position occupée par la tête de l’Homme couché. La tête est le siège de la pensée, des émotions.

Le Chakra coronal ou chakra de la couronne (à rapprocher de la couronne d’épines du Christ chez les Chrétiens) correspond chez l’Homme à la glande pinéale. On lui associe l’hormone de la sérotonine et je t’invite à lire mon article qui s’intitule “soigne toi avec le dessin” où tu en apprendras d’avantage sur ce sujet. Le Chœur de la Cathédrale c’est le cœur de l’Homme.

Tout éveil spirituel part du chakra du cœur pour se développer en spirale (le labyrinthe des cathédrales) et se terminer par l’éveil du Chakra Coronal. Cela explique, sur le plan, la proximité du Chœur avec l’Abside. L’Amour stimule le chakra du cœur point de départ de l’embrasement des 7 chakras qui se termine par l’illumination du chakra de la Couronne (également symbole de l’autorité des rois de France qui disaient détenir leur autorité de “droit divin”). Enfin comme rien n’est dû au simple hasard, AIMER est l’anagramme de MARIE – Notre-Dame – intéressant n’est-ce pas ?

Certains de mes propos feront ricaner les septiques ou grincer les dents de quelques intégristes religieux que je puisse établir un lien entre un édifice païen (la Pyramide) et un édifice religieux consacrée (Notre-Dame), tant pis ou tant mieux. J’écris avec mon cœur et selon mes envies. Cela plait j’en suis heureux, cela ne plait pas c’est dommage mais ce n’est pas à moi d’y changer quelque chose: Le Monde est en pleine mutation, toutes les religions sont appelées à changer ou à disparaître ! En attendant, je te salue et te souhaite Paix, Amour et Lumière jusqu’à nos retrouvailles prochaines.


Si cet article te plait, Partage-le autour de toi. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
%d blogueurs aiment cette page :