Bonjour à toi, merci d’être là sur le blog “apprenez-a-dessiner.com” pour découvrir un nouveau petit truc simple mais fort utile lorsque l’on dessine des bâtiments en plein air. C’est aussi possible de l’utiliser pour autre chose que des constructions comme par exemple des natures mortes ou des paysages. Je vais donc t’apprendre comment dessiner un angle facilement.

Une des difficultés du dessin de plein air est de pouvoir prendre des mesures. Je t’ai déjà expliqué que pour cela il fallait prendre les mesures bras tendu car de cette façon le crayon qui te sert à jauger la hauteur d’une bâtisse sera toujours à la même distance de ton œil directeur. Ne me demande pas ce qu’est l’œil directeur car cela voudrait dire que tu n’a pas lu mon article à ce sujet… Pour le consulter clique sur le lien dans ce paragraphe.

Voilà une technique qui règle le problème des hauteurs mais cela ne solutionne pas une autre difficulté qui est celle de la mesure des angles… A l’atelier, chez soi, c’est facile lorsque l’on dessine d’après photo car il suffit d’utiliser un rapporteur pour mesurer les angles, ou encore de tracer les angles avec une équerre.

Les deux familles d’équerres sont celles à 45° qui ont donc un angle droit et deux angles identiques à 45° et les autres équerres qui indiquent les angles de 30°, 60° et 90°. Mais les choses se compliquent lorsque l’on se trouve en pleine nature, au milieu des petits oiseaux qui gazouillent sur les branches des arbres environnants (image bucolique on se croirait dans Blanche Neige ou Bambi).

Si tu es architecte, constructeur ou bon bricoleur tu connais la mesure des pentes des toitures (ou tu sais où trouver l’information) mais dans le cas contraire comment faire ? Et quand bien même tu sais que la pente de la toiture varie de 30° à 45° cela ne va pas beaucoup t’avancer que l’angle au sommet du pignon de la maison voisine de la tienne fasse 120°… Cent vingt degrés c’est un angle droit (facile à dessiner) auquel on accole un angle de trente degré et c’est là que se situe le problème. Comment l’apprécier visuellement pour le dessiner sur ton carnet de croquis ?

EXERCICE:

Imagine que l’image suivante (trouvée sur pixabay) soit un bâtiment qui se situe à cinquante mètres devant toi. Comment procéder pour en faire un croquis aussi exacte que possible ? D’abord dans un premier temps il faut examiner attentivement la construction. Combien d’étages ? Combien d’ouvertures ? Quel type de toiture ? Deux pentes ? Quatre pentes ?

Outre le crayon, la gomme et le carnet de croquis, les outils pour nous aider à dessiner sont basiques et se composent pour l’essentiel d’un fil à plomb. Si tu n’as pas cela dans ta trousse, il est facile d’en fabriquer un avec un petit bout de ficelle et ton trousseau de clefs. Les clefs nous accompagnent au fond d’une poche ou dans un sac. Ce sont les clefs de la voiture ou les clefs de la maison donc tu en as forcément au moins une sur toi sinon plusieurs.

A quoi sert le fil à plomb ? Pour l’essentiel à trouver les “aplombs”… Nouvelle question “qu’est-ce qu’un aplomb” ? C’est une ligne verticale imaginaire ou fictive qui permet de voir où se situent certains points particuliers de la figure que l’on veut représenter.

Par exemple cela permet de se rendre immédiatement compte que le pignon du porche d’accès à la maison n’est pas axé avec la toiture principale: Les pointes des toitures ne sont pas sur une même ligne verticale. Un manque d’attention dans l’observation du bâtiment et il était possible de faire cette petite erreur (sans gravité) en plaçant les pointes des toitures l’une bien alignée au dessus de l’autre. Cela ne modifierait en rien l’aspect général de la construction mais serait inexacte sur le “relevé” (le croquis) précis que l’on veut faire.

Un autre outil est la grille de visée dont j’ai proposé une fabrication simple dans l’article un “outil pratique, facile et pas cher pour dessiner”. Outre les clefs qui accompagnent nos vies il y a autre chose qui s’appelle une montre. Rares sont les personnes qui n’ont pas une montre à leur poignet. C’est, avec les stylos pour écrire, quelque chose que j’aime particulièrement. J’en possède plusieurs qui sont de belles montres mais rien de précieux… J’ai raté ma vie, comme dirait le publiciste Jacques Seguela, car j’ai largement dépassé la cinquantaine et je n’ai toujours pas de Rolex dans ma “collection”. Tant pis, je survis sans 😉

La montre mesure le temps qui passe MAIS PAS SEULEMENT ! Elle peut servir de boussole pour trouver le Nord mais je ne sais plus comment le faire car je l’ai lu – il y a très longtemps – sans jamais mettre cette technique en pratique… Résultat j’ai oublié comment faire. Voila pourquoi ne te contente pas de lire mes articles sans les mettre rapidement en pratique car cela ne t’aiderait pas à faire des progrès en dessin: IL FAUT PRATIQUER !

Depuis notre petite enfance nous avons appris a lire l’heure sur une montre (je ne parle pas des chiffres numériques qui s’affichent sur un cadran lumineux) en observant la position des aiguilles des heures et des minutes. Un cercle représente 360° (trois cent soixante degrés) et il y a douze heures au cadran. Cela veut dire que lorsque la grande aiguille des minutes à fait le tour complet en soixante minutes, la petite aiguille à parcourue une heure de plus au cadran soit 360° / 12 = 30°

UNE HEURE VAUT 30 ° D’ANGLE AU CADRAN DE LA MONTRE donc deux heures font soixante degrés et trois heures font un angle droit de 90 °. Vois-tu où je veux en venir ? Si je te demande de me dessiner un angle de 120 degrés qui est celui de mon exemple il est possible que tu ne saches pas trop le faire MAIS si je te dis de me dessiner la position des aiguilles à 4 h 40 je pense que tu n’auras aucun mal à le faire et quatre heures quarante font précisément un angle au sommet de cent vingt degrés. EUREKA ! Alors toujours difficile de dessiner un angle précis lorsque l’on connait cette petite astuce ?


Si cet article te plait, n’oublie pas de le partager autour de toi. Merci…

 

 

2 thoughts on “Comment dessiner un angle facilement

    1. Bonjour GUY,

      Tu as lu trop rapidement… 120 degrés c’est un angle droit (90° donc) AUQUEL ON ACCOLE un angle de 30 °… Ce qui donne bien 90° + 30 ° = 120 degrés… Certes ma formule est maladroite mais pas au point de confondre un angle droit et un angle de 120°… Je n’étais pas bon en mathématiques mais j’ai quand même obtenu mon diplôme d’architecte DPLG avec mention spéciale du Jury 😉

      En tous cas merci de ta visite sur mon blog et de ton commentaire.
      Bien Cordialement
      Jissé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d blogueurs aiment cette page :