Bonjour à toi qui me lis sur mon blog « apprenez-a-dessiner.com ». L’absence de motivation – ou plutôt la démotivation – apparait lorsque survient une trop grande fatigue du corps et surtout de l’esprit… Je connais encore régulièrement cet état qui peut suivre des moments de joie ou d’exaltation (beaucoup plus rares chez moi). Je vais essayer de te donner quelques pistes afin de comprendre comment lutter contre le découragement.

Cet état de fatigue intellectuelle peut avoir de multiples facteurs :

  • Problèmes de santé, carences en vitamines et minéraux, anémie, soucis divers et variés. Dans ce cas-là il ne faut pas hésiter à consulter ton médecin traitant qui te prescriras l’aide adéquate. (repos, sport, phytothérapie, homéopathie, massages énergétiques shiatsu,  compléments alimentaines, protéines et vitamines, etc…).
  • Problèmes relationnels, sensation de solitude, d’abandon, qui peuvent faire suite à une rupture sentimentale. « Tu l’aimes encore mais il ou elle ne t’aime plus », voilà une situation tellement banale et pourtant toujours aussi difficile pour celui ou celle qui la vit. Dans ce cas là, il faut rapidement rompre ton isolement en t’inscrivant à un club de gym (mais ne fais pas comme moi. Je me suis inscrit en payant pour un an et j’ai abandonné à la 3ème fois… Pas bien !) ou dans un atelier artistique (dessin, peinture, modelage, poterie, tricot, musique, photo, etc…) ou faire de la marche à pied dans un club, ou de la généalogie, visiter des musées ou des galeries d’art.
    • La rupture peut avoir comme conséquence directe une perte de confiance en soi. Il existe deux modes de fonctionnement propre à notre nature profonde. Une attitude défensive réagit de façon agressive en disant “c’est uniquement de sa faute et pas la mienne”… c’est une forme d’instinct de “survie” dictée par l’orgueil… A contrario l’autre attitude “victimaire” (ou suicidaire) sera de penser “c’est uniquement de ma faute, je suis nul, je ne vaux rien“… Bien souvent la vérité est entre les deux, avec des torts partagés (si chacun veut faire l’effort de son autocritique et la part des choses). Je vais revenir un peu plus loin sur la façon de retrouver confiance en soi (en dessin uniquement car pour les relations amoureuses je suis archi nul !).
    • Méfie toi des réseaux sociaux qui sont de vrais “faux-amis”. Tu penses ne pas être seul(e) car tu as plein d’amis Facebook, ou sur Instagram, mais en fait tu restes seul(e) devant ton écran qui te coupe du monde. L’écran de ton ordinateur n’est pas une protection ou un rempart contre les agressions du Monde (bien au contraire parfois tu peux être victime de trolls haineux = les pitoyables “haters”…) mais il est le mur de ta prison mentale. Prends-y garde: Éteint ton écran et met le nez dehors (message personnel adressé à mon subconscient) !
  • Surmenage, « burn out »: Attention à la surcharge de travail, personne n’est un “superman ou une wonderwoman”. Les super héros de chez MARVEL n’existent que sur NETFLIX… Ménage ta santé. Lorsque tu sens que la fatigue est là: FAIS UN BREAK !
  • La lassitude engendrée par la routine. La répétition d’un geste, d’un rituel est la meilleure et la pire des choses. Ton meilleur ami (le rituel) peut devenir ton pire ennemi aussi. La répétition fait naître des “automatismes” qui exercent l’œil à voir et la main à restituer ce que l’œil a vu et ce que le cerveau a compris. Cela permet de faire de rapides progrès mais cette répétition engendre aussi la monotonie et par contre coup l’ennui qui va freiner tes progrès…

LES SOLUTIONS :

Une fois le diagnostique posé, il faut trouver les bonnes solutions ou prendre les bonnes résolutions pour y remédier. Tu dois bien te douter que si j’aborde le problème du découragement – ou de la démotivation qui est son corollaire – c’est que j’y suis moi même régulièrement confronté. Je vais donc t’expliquer comment je m’y prends personnellement pour lutter contre le découragement.

motivation photo

  1. IL FAUT TE SOUVENIR POURQUOI TU AS COMMENCÉ À DESSINER (ou faire toute autre chose que tu avais envie de faire). Quel était ton objectif initial ? Exposer dans les Salons ? Faire de l’illustration de textes ? Vendre tes œuvres ? Vivre du dessin ? Juste par plaisir ? Pour faire des progrès en peinture ? Tant que ton objectif premier n’est pas réalisé alors tu n’as pas d’autre choix que de continuer à progresser.
  2. Personne ne t’a dit que ce serait facile, en tout cas je ne le dis pas ! Lorsque tu souhaites atteindre un bon niveau il faut travailler. J’ai étudié pendant 10 longues années pour devenir architecte… Mais j’ai cédé au découragement face aux difficultés du métier et j’ai renoncé trop vite… J’ai eu tort et je le regrette ! Lorsque c’est difficile, la victoire n’en a que plus de valeur !
  3. Pratique les AFFIRMATIONS POSITIVES: Ne dis pas ” je crois que je peux le faire” mais dis plutôt “JE SAIS QUE JE LE FAIS”. Une certitude (je sais) est plus forte qu’une croyance (je crois) car elle pratique un “ancrage” dans le subconscient. De plus en ajoutant “je le fais” cela nous projette dans l’action. L’ancrage est la fondation de l’action. Toutes nos actions répondent à des stimuli. Un stimulus (visuel, auditif, olfactif, etc...) entraîne un processus émotionnel accompagné de la production d’hormones chimiques dans notre corps (adrénaline, endorphine, dopamine, sérotonine, etc…). C’est pourquoi il est important de s’entourer d’images positives qui véhiculent des notion de réussite, de bonheur. A ce sujet reporte toi à mon article “soigne toi avec le dessin” qui explique un peu plus le processus.
  4. En dessin, l’échec n’existe pas. Un dessin “raté” nous apprend quelque chose sur nous même et sur la technique du dessin. Tout dessin est un apprentissage permanent ! Pour cela il faut être honnête et ne pas tricher. Si tu décalques la photo – il n’y a pas de honte – dis le. Si tu copies le dessin de quelqu’un d’autre, dis le. Tricher c’est ouvrir la porte à l’échec sois en conscient.
  5. IL FAUT CASSER LA ROUTINE ! Lorsque ton esprit se rebelle contre la lassitude, l’ennui de répéter chaque jour la même chose, alors il est temps de rompre la monotonie. En dessin c’est facile:
    • Change d’outil: Tu dessines d’habitude au crayon noir alors change pour un crayon de couleur sanguine ou sépia. Prends un crayon bleu, dessines au feutre noir à pointe fine, au rotring, au stylo BIC, au pinceau, au calame, aux pastels.
    • Change de format: Dessine plus GRAND ou plus PETIT que d’habitude.
    • Change de support: Change ton bloc de papier à dessin blanc pour des feuilles de CANSON de couleurs, du papier d’emballage (kraft), du papier journal, du papier calque, du papier de soie, des chutes de papier peint, du bois, du carton.
    • Modifie la façon de tenir ton crayon. Tiens le avec 2, 3, 4 ou 5 doigts, tiens le près de la mine ou loin de la mine,…
    • Si tu dessines en écoutant de la musique, dessine en silence et inversement.
    • Dessine plus vite, ou plus lentement, que ce que tu fais habituellement.
    • Dessine à l’envers en regardant dans un miroir et pas en regardant directement ton dessin.
    • Dessine tôt le matin si tu es du soir ou tard le soir si tu es du matin.
    • En trois mots, CHANGE TES HABITUDES !
  6. Si tu as perdu confiance en toi comme cela m’est arrivé suite à un choc émotionnel alors une bonne solution consiste à t’entourer de tes meilleurs travaux. Accroche, sur le mur en face de toi sur lequel se porte ton regard, les dessins dont tu es le plus fier. De sorte que lorsque tu es en phase “dépressive” où tu te dis “que tu n’es bon à rien” ces dessins te prouvent le contraire et te disent “Hey regarde ce que tu as fait, tu es loin d’être nul… Oui il y a encore du travail mais regarde tout le chemin parcouru ! Ne te décourage pas, ne baisse pas les bras, N’ABANDONNE PAS !
  7. Cultive tes points forts ! Es-tu coloriste et meilleur en couleur qu’en valeur ? Es-tu valoriste ? meilleur en valeurs qu’en couleurs. Es-tu meilleur en paysage qu’en portrait ? Es-tu meilleur en copie qu’en dessin d’imagination ? FAIS CE QUE TU SAIS FAIRE LE MIEUX, cela va te redonner meilleur moral et t’encourager à continuer.
  8. Pratique la relaxation ou la méditation quelques minutes par jour, cela te permettra de clarifier tes idées et savoir ce qui est important pour toi.
  9. FAIS TOI PLAISIR ! Dessiner doit être un plaisir et pas une souffrance. Tu détestes la perspective – je te comprends – fais autre chose ! Tu aimes les animaux ? Dessine des chats, des chiens, des oiseaux, ou des chevaux. Tu aimes la nature, les marches en forêt ? Dessine des paysages.
  10. FAIS TOI CONFIANCE ou crois en ta “bonne étoile”… Sois patient(e) car tôt ou tard le travail fini par payer. Beaucoup parle de la “loi d’attraction”… Les pensées négatives génèrent des événements négatifs. Le fait d’avoir peur de quelque chose provoque ce que nous craignons le plus. Inversement visualiser un dénouement heureux facilite son arrivée dans notre vie. En dessin ce peut être d’imaginer le succès d’une prochaine exposition. Si tu te répètes sans cesse “personne ne va venir” ou “je ne vais rien vendre” tu augmentes les risques que cela se passe comme tu le crains. IMAGINE LE MEILLEUR PLUTÔT QUE LE PIRE !
  11. As-tu des diplômes affiche tes diplômes sur ton mur. Si tu n’as pas de diplômes affiche tes résultats. Si tu nas ni l’un ni l’autre affiche tes objectifs !
  12. SOIS FIER DE TOI !

 

Voilà quelques pistes de réflexions lorsque survient le découragement. Je ne te garantis pas ce que cela va fonctionner à tous les coups mais “qui ne risque rien n’a rien” et il n’y a pas de mal à penser que tout va bien aller. Au pire il ne se passera rien, au mieux tu auras reboosté ton moral qui sera au beau fixe ! C’est tout le bien que je te souhaite… Alors je te dis “à très vite” pour un nouveau sujet. Un dernier mot. Si tu as des astuces pour rester motivé(e) et lutter contre le découragement, je t’invite à les partager en commentaires en bas de cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
%d blogueurs aiment cette page :