Que faut-il faire pour intégrer un personnage dans une scène de rue ou dans un paysage ? En voyant certains dessins ou certaines aquarelles parfois j’ai l’impression que les personnages flottent dans l’air ou sont disproportionnés. Pourquoi ? Parce qu’ils ne sont pas, ou mal mis, en perspective… Voici donc un court article pour expliquer comment bien faire pour résoudre le problème d’intégration d’un ou plusieurs personnages dans ton dessin ou ton aquarelle.

Je te rappelle ces 3 règles simples:

1 – La ligne d’Horizon passe par l’œil de l’observateur (ou par l’objectif du photographe…)

2 – Les points de fuite sont situés sur la ligne d’Horizon

3 – La ligne des yeux de tous les personnages adultes doit se trouver sur la ligne d’Horizon. Ce qui varie alors c’est la taille des personnages.

croquis d’imagination d’une place bordée d’immeubles avec des arbres et une église au loin

Evidemment il y a des dérogations à la règle numéro 3 qui sont:

A – Si le personnage est un enfant les yeux ne sont pas sur la même ligne que celle des adultes. C’est ce que j’ai représenté dans l’illustration ci-dessus, TOUS les yeux des adultes sont sur une même ligne d’Horizon, par contre chaque enfant aura les yeux sur une ligne différente selon la position occupée dans la scène.

B – Si le personnage est assis ses yeux ne sont pas sur la même ligne, que celle des personnes en station debout.

Question: Comment puis-je déterminer la position de la ligne d’horizon sur une photo ou un dessin afin de placer mes personnages ?

Ma réponse: Toutes les lignes situées au-dessus de la ligne d’Horizon descendent vers la ligne d’Horizon alors que toutes les lignes située en-dessous montent vers la ligne d’Horizon. Donc la façon simple pour trouver où se situe la ligne d’Horizon est de prolonger les lignes descendantes et les faire se rencontrer avec les lignes montantes. La ligne d’Horizon passera par le point d’intersection de ces lignes. Les yeux de tout personnage (adulte debout) seront placé sur la ligne d’Horizon.

Question : La recherche du point de fuite se situe en dehors de ma feuille de dessin, que dois-je faire ?

Ma réponse : Facile il suffit de réduire la zone de recherche du point de fuite dans la feuille. L’illustration ci-dessous te montre la marche à suivre. 

Le polygone vert “ABCD” représente la façade d’une maison. AB c’est la ligne de la gouttière alors que le coté CD représente la ligne de contact de la façade avec le sol. Si je prolonge ces deux lignes, leur croisement F1 se trouve placé en dehors de la feuille de dessin. Mon astuce consiste alors à ramener le point A sur la hauteur BC (point “petit a”) et faire la même chose avec le point D (point “petit d”) en traçant une horizontale à partir de ces points. Par les nouveaux points “a” et “d” je trace des parallèles à la ligne de gouttière AB (encore appelée “rive d’égout”) et à la ligne de contact CD. En procédant de cette façon, le prolongement de ces deux lignes rentre désormais dans ma feuille de dessin. Par le point d’intersection F2 je trace alors une ligne horizontale LH sur laquelle je viendrais placer les yeux de tous mes personnages en “position debout”. Ainsi mes personnages seront parfaitement intégrés (mis en perspective) dans ma scène.

Je t’invite à utiliser cette technique simple à l’avenir pour placer tes personnages dans tes dessins ou tes prochaines aquarelles (paysages, scènes de rue). Surtout n’hésite pas si tu penses que cette astuce puisse rendre service à tes ami(e)s du club d’aquarelle à les inviter à s’abonner à mon blog. Bons dessins et bonnes aquarelles à toi l’ami(e) en attendant de te revoir très vite.


 

Partages 0

4 thoughts on “Comment intégrer un personnage dans un dessin

  1. Merci pour vos conseils, je suis débutante en dessin et souvent les explications d’apprentissage sont difficiles à comprendre et me rebutent, les vôtres sont claires , simples et bien illustrées. Merci grâce à vous je progresse.

    1. Bonjour Maminou,

      Un GRAND MERCI pour ce commentaire très sympa.

      Le dessin doit être un source de PLAISIR… J’essaye de rester simple dans mes explications pour que cette notion de plaisir et de partage soit le fil conducteur de ce blog. Je n’ai pas de formation de “prof” donc je n’ai pas été “formaté” par une façon d’enseigner particulière… J’espère ne pas froisser les enseignants de l’Education Nationale en disant cela, mais pour avoir fait une courte expérience (il y a un certain nombre d’années) pour enseigner l’anglais en milieu scolaire, j’ai constaté que la principale préoccupation de l’inspecteur d’académie était que je connaisse les directives du Ministère et que je les applique… J’ai claqué la porte après quelques semaines!
      A l’inverse aux Beaux-Arts c’était plutôt la “débrouille” et “l’invention”, de mes années d’architecture j’ai conservé cet esprit de découverte.

      Bons dessins et bien amicales salutations.
      Jissé

  2. Merci pour ces conseils. Etant tatoueur, j’ai déjà quelques notions de dessins, mais je dois avouer que je ne maîtrise pas encore cette technique. Ces précision me seront sûrement utile pour créer de plus beaux croquis.

    1. Bonjour l’ami,

      Heureux si mes conseils peuvent vous aider dans la pratique de votre Art. C’est un univers qui ne m’est pas très familier. Je suppose qu’il existe des thématiques particulières qui correspondent à des clientèles très différentes comme les bikers, les gothiques, les marins, les amis des tigres ou des serpents, etc… et la petite jeune femme qui veut une guirlande de fleurs sur un bras ou une jambe avec le nom de son amoureux.

      Mais que ce soit avec une aiguille, un pinceau, un crayon, ou un bâton de pastel, la base reste le Dessin. Je vous souhaite de passer d’excellentes fêtes de fin d’année et le succès dans votre travail pour 2018.
      Bien Cordialement
      Jissé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by wp-copyrightpro.com

EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish