TE RECONNAIS-TU DANS LES CAS DE FIGURES SUIVANTS ?

  1. Tu es perfectionniste et tous tes dessins ne sont jamais terminés car tu passes des heures et des heures à les peaufiner… Résultat tu en as marre et tu laisses tomber avant de les achever.
  2. Tu veux faire plus vrai que vrai et tu t’es mis “martel en tête” afin d’avoir un dessin aussi réaliste que la photographie dont tu t’inspires.
  3. Rien de ce que tu fais ne te semble assez bien et tu te décourages de parvenir un jour à faire de beaux dessins.
  4. Tu places la barre trop haute et tu ne réussis pas à atteindre tes objectifs.
  5. Tu voudrais être admiré pour ton travail et devenir un grand artiste.


Tout cela est bel et bon mais tu t’épuises en vain et finalement tu ne fais plus rien ! Tu n’es pas seul(e) je connais ce dilemme et son corolaire la procrastination… J’ai déjà écris sur le phénomène et notamment comment tenir les bonnes résolutions que nous prenons tous en début d’année pendant la période des vœux.

Comment éviter ce piège car il s’agit bien d’un piège dans lequel il est très facile de s’engluer. Il existe plusieurs solutions pour y remédier et je vais t’en soumettre ici quelques unes qui ont fait leurs preuves à maintes reprises.

Tout d’abord prend une feuille de papier, un crayon et trace une ligne verticale pour séparer la fueille en deux. D’un coté tu mettre le mot “POUR” et de l’autre coté le mot “CONTRE”. Il s’agit de voir les avantages et les inconvénients POUR TOI. Car ce qui fonctionne pour moi (ou ne fonctionne pas) aura des résultats différents pour quelqu’un d’autre.

Première question : POURQUOI DESSINES TU ?

C’est la seule et unique question à laquelle tu dois répondre en toute sincérité avec toi même.

  • Est-ce pour plaire à quelqu’un (un parent, un compagnon ou une compagne) ou parce que c’est vraiment ce que tu aimes faire ?
  • Veux tu simplement te faire plaisir ou veux tu en faire une profession ?
  • Es-tu abonné à des revues, visites tu les expositions ? Vas tu au musée ?

Deuxième question : COMBIEN DE TEMPS consacres-tu au dessin par semaine ? Une heure ? Trois heures ? Plus ? Moins ?

Pourquoi toutes ces questions ? Simplement pour savoir si ton désir de dessiner est profond et bien ancré en toi ou si il ne s’agit que d’une simple envie passagère qui passera comme toutes ces autres envies qui n’ont jamais abouties. Te souviens-tu de ton envie de jouer de la guitare ? ou du synthé ? Tu as acheté des bouquins, des DVD, et même un instrument avec son ampli et depuis ton matériel traine dans un coin de ta chambre… Oui ça c’est moi aussi avec piano électrique Yamaha DX7 , synthétiseur et arrangeur, boite à rythme électronique, guitare électrique, ampli… et tout cet attirail attend depuis des années que la motivation soit là pour apprendre à en jouer…

Si tu as répondu que tu dessines pour te faire plaisir c’est un point positif mais si c’est pour plaire aux autres c’est à placer dans la colonne “Contre”. Idem avec le temps que tu y consacres qui peut être positif si c’est du temps que tu consacre à te faire plaisir et négatif si c’est pour obéir aux injonctions de quelqu’un d’autre. Il ne s’agit pas de te faire culpabiliser mais de prendre conscience que tu es le seul – la seule – à pouvoir agir pour progresser en dessin. Personne ne va faire de progrès à ta place il est donc important que tu saches pour qui tu fais tous ces efforts !

Le désir de perfection est lié à l’amour du dessin mais avec ce me semble une forme de distorsion perverse et narcissique. J’ai longtemps considéré qu’un dessin “parfait” était le fait des grands artistes et que plus le dessin me semblait parfait dans sa technique et sa maitrise et plus on était un “véritable” artiste. C’est encore une réponse de Normand que je vais te faire ici avec “c’est à la fois vrai et c’est faux aussi”. Si la perfection du dessin relève d’une maîtrise technique évidente, LE DÉSIR DE PERFECTION RÉPOND A UN MANQUE DE CONFIANCE EN SOI… et reste une façon de se rassurer sur ses compétences… “Si je réussi à faire ça alors c’est que je ne suis pas si mauvais que cela”. C’est évident “mon cher Watson” dirait Sherlock Holmes à son fidèle ami. pour autant l’inverse n’est pas vrai. C’est à dire que si ton dessin n’est pas techniquement parfait cela ne signifie pas que tu sois un mauvais artiste !

Aujourd’hui je dissocie l’intelligence émotionnelle de l’intelligence technique et j’accorde plus de valeur à l’émotion qu’à la maîtrise de la technique du dessin. Ce qui ne signifie pas que j’excuse toutes les maladresses (je n’excuse toutefois pas les miennes). J’ai écris un article sur les émotions dans le dessin… et je t’invite à t’y reporter si tu le veux bien.

COMMENT LUTTER CONTRE TA PROPENSION A VOULOIR UN DESSIN PARFAIT PLUTÔT QUE RICHE EN ÉMOTIONS ?

D’abord en dessinant sur le vif plutôt que d’après photo. Dans la vraie vie il faut prendre des décisions rapides pour dessiner. Même la vue “statique” d’un paysage peut très vite changer avec la lumière… Un nuage qui passe comme actuellement (lorsque j’écris ces mots) et la luminosité et la clarté de la scène sera différente et donc l’atmosphère générale du dessin va s’en ressentir suivant que la scène, sera baignée d’un chaud soleil, ou “frissonnante” sous une pluie glaciale battue par le vent du Nord. Carton Jaune Jissé ! Si la pluie est glaciale je ne dessine pas en extérieur… OK sauf que lorsque tu as commencé à dessiner il faisait beau et qu’une pluie d’orage t’a surpris brutalement au “débotté”… D’accord ?

Attention cependant de ne pas confondre rapidité avec précipitation (c’est la pluie qui m’y fait penser). Et pour apprendre à croquer rapidement une scène de rue, une nature morte ou saisir le portrait d’un ami tu dois t’entrainer. Faire du modèle vivant est une excellente discipline car au début les poses sont courtes pour aller progressivement par des poses plus longues. Il y a aussi un autre article sur le croquis rapide de personnages ici: https://apprenez-a-dessiner.com/le-croquis-rapide-des-personnages/

Ensuite tu peux faire du dessin chronométré avec un minuteur pour la cuisson des œufs ou même grâce à certaines applications sur ton smartphone… Utilises la méthode de la “tomate italienne”… Elle fut développée par un italien dans les années quatre-vingt et dite “technique pomodoro” (signifiant tomate en italien) qui consiste à découper une activité en tranches de temps de 25 minutes avec de courtes pauses de 5 minutes. Tous les quatre pomodori on s’accorde une pause plus longue d’une vingtaine de minutes. Il a été constaté qu’il est difficile de focaliser son attention plus de 20-25 minutes d’affilée, c’est notamment le cas pour les jeunes enfants et c’est même souvent moins pour les personnes âgées qui fatiguent plus rapidement. Lorsque le temps imparti est écoulé, le minuteur sonne alors la courte pause indispensable pour faire retomber la tension initiale et se détendre. Les navigateurs solitaires découpent leur temps de navigation en tranche de façon à décompresser et s’octroyer régulièrement de courts instants de sommeil pendant que le navire est barré automatiquement. La méthode à donc fait ses preuves en diverses occasions et pas uniquement pour le dessin.

Comme tu le vois le temps peut être ton ami ou ton pire ennemi. C’est ton libre choix de t’en faire un allié ou de lutter contre lui sauf qu’a ce petit jeu là le temps aura toujours le dernier mot sur toi. Apprendre à être rapide à dessiner c’est apprendre à libérer ton geste pour être plus spontané et plus créatif. C’est aussi avoir plus de chance de réussir tes aquarelles en technique humide. Souviens toi que le papier sèche toujours beaucoup trop vite à notre gré… Il y a quelques astuces pour maintenir ton papier plus longtemps humide et ralentir son séchage mais il y a surtout qu’en travaillant plus vite tu arriveras à une meilleure maîtrise de tes aquarelles.

Dis toi bien que personne n’est parfait – sauf moi (humour) – et que pour apprendre à dessiner tu dois lâcher prise et te faire plaisir avant tout… Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre soi-même trop au sérieux c’est là une des clefs du bonheur. Si cet article t’a plu je t’invite à le partager avec tes ami(e)s en attendant de nous retrouver très vite sur ce blog pour découvrir un autre sujet. Bien Amicales et Artistiques salutations à toi.


Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by wp-copyrightpro.com

EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish