© Pixabay

Bonjour à TOI, et merci de ta visite. D’abord une importante remarque préliminaire à cet article qui inaugure une nouvelle catégorie “JEUNESSE“: Je ne suis pas un expert pour dessiner les mangas, il me semble donc honnête de le souligner.

Certains artistes ce sont spécialisés dans cette discipline graphique ce qui n’est pas mon cas. Je suis un touche à tout du dessin et je m’intéresse aussi bien à la BD d’Astérix, de Tintin ou de Blake et Mortimer, qu’aux dessins animés de Tex Avery, Walt Disney ou Shrek, en allant jusqu’aux dessins classiques de Léonard de Vinci, Raphaël ou Michel-Ange en passant par le dessin technique d’architecture : Rien de ce qui est dessin ne m’indiffère !

Ceci étant dit je me doute très volontiers que pour les véritables amateurs de mangas mon dessin n’aura rien à voir avec cet art Japonais. Je te le dis “tout de go” mon dessin n’est “nippon ni mauvais”… pas comme ce mauvais jeu de mots !

Cet article s’adresse avant tout aux enfants ou aux jeunes ados mais tout le monde peut le commenter car je n’exclu personne dès lors que nous sommes dans la bienveillance et le partage.

PAR OU COMMENCER TON DESSIN DE MANGA :

Rappelle toi mon article sur “comment dessiner un crâne“, le portrait Manga répond aux mêmes critères mais demeure un peu plus “simple” dans son expression graphique. La base du dessin d’un crane c’est le CERCLE. Quand j’étais enfant les dessins animés de Walt Disney m’enchantaient mais BAMBI m’a fait pleurer… Le Manga c’est un cercle auquel tu ajoutes les deux GRANDS YEUX de Bambi !

On a coutume de dire que les yeux sont les “fenêtres de l’âme”… Dans le Manga ils sont l’essentiel du portrait ! Si je devais décrire un manga en quelques mots ce serait “deux yeux, une bouche et un casque de cheveux raides comme des mèches de coton“.

Le nez est pratiquement inexistant… Tantôt il ressemble à un accent circonflexe “^”, ou au signe moins “-” ou juste la base d’un “U”… Et parfois il se réduit juste à “un simple point” comme le dessin trouvé sur Pixabay pour illustrer cet article… Un point c’est tout, et c’est pas beaucoup. Le dessin de Manga se veut minimaliste. C’est toute la philosophie de l’Orient résumé en un dessin de BD.

Le Manga présente ainsi un immense avantage, c’est qu’il est une introduction simple au dessin de portrait – à condition de ne pas se limiter qu’à cela sauf à vouloir devenir “Mangaka” (dessinateur de mangas Japonais).

ASTUCE POUR DÉBUTER LE DESSIN DE MANGA:

Nous avons vu que la base du portrait c’est un cercle. Mais comment faire si tu ne sais pas dessiner de cercle à main levée et que tu n’as pas de compas ? C’est simple, utilise une soucoupe ou une tasse pour guider – en sa périphérie – la pointe de ton crayon. Tu poses la tasse (vide pour éviter de renverser du liquide sur ta feuille) et avec la pointe du crayon tu fais le tour de la tasse ou celui de la soucoupe. C’est fait ? Bravo !

Maintenant continue avec les cotés du visage et le menton arrondie. Tu peux aussi aussi faire une série de croquis rapides sans chercher à faire un beau portrait, juste un petit dessin très vite fait sur un coin de page dans un petit cahier d’écolier. Le but est comme toujours de LIBÉRER TON GESTE…

Garde la spontanéité de la petite enfance. A cet âge là tu ne te demandais pas si ton bonhomme était trop maigre, trop gros, trop petit ou trop grand: C’ÉTAIT UN BONHOMME ! Fais la même chose avec ce genre de portrait… Il ne s’agit pas de faire qu’il soit ressemblant à Naruto ! Il n’y ressemble pas ? Tant mieux ou pas grave… On s’en moque !

Je voudrais te partager une autre astuce simple qui va te faire gagner du temps, encore que gagner du temps en dessin n’a pas vraiment de sens si ce n’est lorsque tu exerces une profession liée au dessin et pour laquelle le chrono est un juge arbitre impitoyable !

2ème ASTUCE QUE TU PEUX APPLIQUER AU DESSIN DE MANGA:

Si tu dessines sur une feuille “libre” (c’est à dire non attachée à un carnet ou un cahier) lorsque tu as fait un premier portrait, pour changer son expression il suffit de replier la feuille sur elle-même de façon à couvrir le bas du visage (menton bouche).

Il ne te reste plus qu’à changer le dessin de la bouche (exemple “bouche ouverte” vs “bouche fermée“) pour que l’expression du visage soit différente. C’est ce que j’ai fais avec le portrait ci-dessous.

C’est un peu la façon dont fonctionnait autrefois les dessins animées où l’on ne refaisait qu’une partie du dessin sur un “cello” (encore appellé “cellulo” ou “celluloïd”) qui est une feuille d’acétate de cellulose transparente sur lequel on dessinait et peignait les éléments changeants (décors et personnages).

Voilà je termine ici cette première partie d’article qui sera suivi rapidement d’une seconde partie. Plus tard je te montrerai comment dessiner Mickey constitué lui aussi de plusieurs cercles pour faire la tête. Je te souhaite une excellente fin de journée et plein de dessins pour t’amuser. A très vite.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d blogueurs aiment cette page :