Apprenez à dessiner SHREK. Ce personnage sympathique est une création de Dreamworks Animation et je vais te montrer comment – très simplement – le “croquer” (mot adéquate puisqu’il s’agit d’un ogre…). Shrek est un personnage tout en rondeur comme l’Obélix d’Uderzo, ce qui attire la sympathie alors que les méchants sont souvent “anguleux” avec un visage émacié “à couper au couteau”… Sous son aspect bourru et mal élevé ce personnage possède un “cœur d’or” qui a conquis les spectateurs du monde entier lors de sa première apparition sur les grands écran du cinéma en 2001.

Rondeurs signifie donc que la base de notre dessin est le CERCLE.

Ou plutôt LES CERCLES… Pour la bouille ronde de Shrek il y en a deux que j’ai représenté ici par un cercle rouge qui passe par la lèvre inférieure et le sommet du crâne et le cercle bleu plus large qui prend le menton et le coin externe des yeux. Essayons de voir si nous pouvons facilement trouver d’autres lignes pour construire notre dessin. Que cela soit pour un portrait réaliste ou pour un “cartoon” un visage possède une symétrie avec 2 yeux, 2 sourcils et 2 oreilles ce qui implique qu’il y a un axe de symétrie verticale qui passe par le centre du nez et de la bouche.

En faisant passer 2 lignes – l’une sur l’arcade sourcilière et l’autre sous la base du nez – nous obtenons 2 triangles opposés (pointe en haut et pointe en bas). Nous venons de réaliser la figure géométrique de base pour placer les yeux, le nez et la bouche de notre ami l’ogre.

Tu peux évidemment te servir d’un compas pour dessiner tes cercles MAIS JE TE LE DÉCONSEILLE fortement. Pour plusieurs bonnes raisons:

  • D’abord nous sommes dans un croquis artistique et pas dans un dessin technique ou un dessin d’architecture où la précision est indispensable
  • En second lieu ce sont des traits de construction qui vont disparaître très vite lors de l’élaboration du visage donc faire un cercle parfait n’est pas du tout indispensable MAIS tracer un cercle à main levée lui va s’avérer très utile pour apprendre à maîtriser la course du crayon sur le papier.

Comme tu peux le voir mes deux cercles sont très loin de la perfection car je n’ai pas dessiné depuis quelques semaines. Mais comme je viens de le dire, on s’en moque car pour cet exercice cela n’a strictement aucune importance. Après avoir tracé les deux cercles, continuons en dessinant la médiane et les triangles pointe en l’air et pointe en bas qui vont nous permettre de trouver la place du nez !

Dans mon dessin j’ai commis une petite erreur – mais si je ne te l’avais pas signalé ici peut être n’y aurais tu pas prêté attention ? Tu l’as trouvé ? Oui… Bravo ton œil commence à bien discerner les éléments de la composition avec précision ! Non… Pas grave puisque si j’ai commis cette erreur c’est que je ne l’ai pas vu du premier coup…

Observe bien les yeux de Shrek sur mon dessin (celui avec le tracé de construction ci-dessus)… Ils passent sur la ligne de base du triangle pointe en bas… Mais pas sur la photo puisque cette ligne passe à la base des sourcils… Il y a donc un léger “décalage”… Est-ce préjudiciable au croquis final du portrait de Shrek ? A TOI de me le dire… Mais je dirais NON aucune importance on reconnait bien le gentil “pote” de l’âne !

Une prochaine fois nous verrons comment dessiner les copains de Shrek qui sont le “chat potté” et “Donkey” (l’âne). Je prends la voix d’Eddie Murphy pour te dire “à la revoyure mon poteau“…Hey c’est pas moi qui parle mais c’est l’âne à qui j’emprunte sa voix. Allez à très vite en toute amitié en espérant que cet article t’aura plu.

Shrek c’est toi qu’à pété ? Pas bien !!! NON…

4 thoughts on “Apprenez à dessiner SHREK

    1. Bonjour Astrid,

      Je vous remercie de votre inscription sur ce blog et de votre commentaire “enthousiaste”.
      Comme vous êtes nouvelle ici vous pourrez trouver des articles sur l’Histoire de l’Art et des artistes comme Rembrandt, Vinci, David, Dürer, Tamara de Lempicka, Jongkind, Toulouse Lautrec, Daumier et bien d’autres. Ainsi que des astuces pour apprendre à dessiner un arbre sous la neige, un chat, ou le portrait d’un enfant. Tout ceci se trouve sur la liste des articles qui se trouve à la page https://apprenez-a-dessiner.com/gratuit/

      Bonne visite.
      Bien amicales et artistiques salutations.
      Jissé

      1. Merci Jissé : comme je passe deux fois par jour devant une statue de Daumier et que je possédais deux livres avec ses oeuvres durant mon adolescence, je vais m’empresser en grande curieuse enthousiaste de voir le contenu de votre article le concernant… merci

        1. Bonjour Astrid,

          Heureux de vous retrouver ici. De mémoire je crois que j’avais baptisé cet article “le pitchoun” devenu grand !

          J’aime les dessinateurs, j’aime les peintres, j’aime les écrivains, j’aime les poètes, j’aime les créatifs, j’aime les gens différents qui par leurs différences colorent le monde de leurs rêves arc-en-ciel…

          J’aime l’Art et les artistes qu’ils soient d’hier ou d’aujourd’hui MAIS je n’aime pas l’ART contemporain qui expose – par exemple – les excréments en conserve d’un imbécile que d’autres imbéciles se plaisent à qualifier d’artiste !!!

          L’Art est nécessairement élitiste c’est à dire que cela requiert des efforts pour mériter d’approcher l’ombre des géants qui nous ont précédés.

          Il faut travailler assidûment pour jouer avec facilité du violon, de la harpe ou du piano. Il faut faire des efforts pour peindre comme Léonard de Vinci, il faut travailler sans relâche pour écrire un livre de quelques centaines de pages, maîtriser un instrument, une voix, ou le marbre qui frissonne sous le ciseau du sculpteur !

          Rien n’est inné. On ne nait pas un beau matin en tant qu’Honoré Daumier, Victor Hugo ou Chopin, on le devient au fil des mots couchés sur le papier, des doigts qui glissent sur les touches d’ivoire de l’instrument ou des caricatures griffonnées dans les marges de petits cahiers d’écolier.

          Je vous souhaite donc une lecture qui vous transporte – par l’imagination – aux cotés des artistes que j’essaye maladroitement de faire revivre le temps d’un battement de cœur, le votre chère Astrid, ou le mien lorsque je partage avec mes lecteurs mon Amour pour mes vieux Maîtres du passé.

          Bonne découverte et bonne lecture.
          Amicales et artistiques salutations à vous.
          Jissé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com