message photo

Bonjour à toi,

Aujourd’hui je vais te provoquer… un peu, beaucoup, ou peut être pas du tout ? J’adore partager avec toi des articles sur les techniques du dessin comme la perspective, le portrait, le nu, la composition ou même l’Histoire de l’Art et la vie des artistes que j’aime. Mais j’adore aussi échanger sur le devenir de l’Art, sur sa fonction « sociale » et sur le rôle de l’artiste en notre époque troublée. D’abord je veux t’expliquer la raison de cet article qui est en fait ma réponse à une question posée par un artiste sur un groupe FaceBook : « Une vraie œuvre d’Art n’a-t-elle pas, selon vous, un message à faire passer » ?

Quel est le rôle de l’artiste et quel est son message ?Je reconnais bien là un questionnement « typique » de notre époque qui veut absolument que l’artiste délivre un message au monde qui l’entoure… La vocation première de l’Art est de dire le BEAU. La Vénus de Milo, la Belle Ferronnière ou la Mona Lisa de Léonard de Vinci n’ont pas d’autre vocation que d’évoquer la beauté. Y a t’il un message dans “l’oeuvre au noir” de Soulages ou dans l’abstraction géométrique de Victor Vasarely ? Y a t’il un message dans les portraits à base de fruits et légumes d’Arcimboldo ? Pendant des siècles l’Art avait pour but de définir ce qu’est le beau par l’utilisation de “canons de beauté” et de “tracés directeurs” ainsi qu’au travers d’une symbolique de la peinture (usage symbolique des couleurs et des formes). Tout ceci est très “formaté”…

Notre siècle de libertés relatives a cherché à s’émanciper en s’affranchissant de toutes règles jugées trop contraignantes… En mai 68 Paris est en ébullition, l’Ecole des Beaux-Arts n’échappe pas à cette agitation collective et sa collection de plâtres est vandalisée et saccagée. Désormais à l’école on n’apprend plus comment peindre ou dessiner mais comment développer sa créativité… Sauf que c’est marcher à cloche pied pour avancer : La technique n’est pas grand-chose sans créativité, mais la créativité n’est absolument rien sans la technique !

Aujourd’hui, souvent le discours a remplacé tout ce qu’il n’y a plus à voir sur les tableaux (par méconnaissance et non maîtrise des techniques picturales). Moins l’artiste sait comment dire les choses et plus il ambitionne d’être bavard ! Alors est-il indispensable de dispenser un message dans un tableau ? Ma réponse est NON, est-il utile de le faire ? Ma réponse est « cela dépend de la nature du message » et s’il y a un message il faut connaitre les codes utilisés par l’artiste pour pouvoir le déchiffrer, ce que beaucoup ne savent plus faire par ignorance ou ne veulent pas faire par paresse.

Lorsque la belle et talentueuse Tamara de Lempicka fait tous ses magnifiques portraits il n’y a aucun message dans sa peinture mais elle révolutionne l’art du portrait ! Tamara a fait plus pour la peinture que Pablo Picasso qui, lui, a ouvert la boite de Pandore aux idiots qui l’ont suivi. Picasso fut un destructeur plus qu’un novateur. Placer un œil sur le front et une oreille à la place de l’œil n’est pas créatif mais juste sans réel intérêt stylistique ! Tamara quant à elle dans sa réappropriation du portrait innove et enchante. Amoureux moi ? OUI de sa peinture et de son génie. Comme je suis amoureux de Blanche Odin et de ses aquarelles lumineuses et délicates, comme je suis amoureux de la frêle Camille Claudel mais également d’Artemisia Gentileschi ou d’Elisabeth Vigée Le Brun, toutes ces femmes artistes de très grand talent.

LIBERTE-800

Croire que le but de l’artiste est de dénoncer les travers du Monde est pure illusion car il n’en a pas le pouvoir et ce n’est pas son rôle. Il ne suffit pas à l’Artiste de dire JE VEUX pour changer la marche du Monde. Il est loisible de constater que moins l’artiste contemporain s’exprime sur la toile et plus il est bavard sur son « œuvre ». Quand Christian Boltanski fait une installation, certes il interroge le Monde au travers de sa « création » mais je n’appelle plus ça de l’Art. Il est ethnologue, sociologue, politique mais artiste que nenni… Pourtant il enseigne aux Beaux-Arts, et peut être même fait-il partie du Jury d’admission à cette Ecole prestigieuse ? Prestigieuse cette grande école le fut par son passé glorieux et les artistes qui se sont abreuvés à son sein tels Ingres, David, Charles Garnier (architecte de l’Opéra de Paris), Carpeaux, Gustave Moreau, ou le moderne Matisse.

Selon moi l’artiste est ici bas pour donner des couleurs au Monde et faire qu’il soit un peu plus beau mais là s’arrête son rôle. L’artiste ne représente que lui même, il n’est ni acteur de la scène politique ni démiurge pour changer le cours de l’Histoire. Les cimaises des musées sont pleines de merveilles mais aucune de ces grandes œuvres n’a fait cesser une guerre, une famine, ou une épidémie… Tout au plus elles sont un témoignage sur les méfaits des hommes à leur époque comme le « Guernica » de Picasso ou le « Dos de Mayo » de Goya. Voila qui ramène l’artiste à sa juste dimension, celle d’un conteur et passeur de rêves.

art-monde-couleurs

Je respecte les points de vues différents mais je trouve que notre siècle est narcissique (selfies postés sur les réseaux sociaux) et l’artiste d’aujourd’hui tel le Messie se croit investi d’une mission. Lorsque David ou le baron Gros peignent Napoléon, sur commande de celui-ci, y a t’il un message sinon que de témoigner de la gloire impériale ? Lorsque Géricault peint “le radeau de la Méduse” ou Delacroix “la Liberté guidant le peuple” nous pouvons supposer qu’ils avaient un message en tête… mais le monde a t’il changé grâce à eux ? Je ne le crois pas…

L’artiste témoigne de son temps… C’est déjà bien… mais son pouvoir de changer le monde s’arrête aux dimensions de sa toile !… Rien de plus, rien de moins. Maintenant qu’il fasse rêver je suis d’accord puisque je l’appelle le “passeur de rêves” mais ce que je doute c’est qu’il puisse avoir une influence sur le cours du Monde comme certains le voudraient croire avec une peinture “politiquement engagée”… Le communisme s’y ait essayé avec une peinture sociale réaliste témoignant – en Chine ou en Russie – de la “lutte du peuple contre le grand capital” avec quel succès ? Aucun : Que cela plaise ou non, le capitalisme existe encore pour longtemps…

Rêver et faire rêver voilà le rôle de l’artiste… Maintenant changer le monde du bout de son « pinceau-baguette magique » je n’y crois pas… Le monde court à sa perte et le dessinateur ou le peintre ne pourront pas inverser la tendance… malheureusement… Combien de gens vont au musée les jours de gratuité en comparaison avec la coupe du monde de football ? Combien d’émissions artistiques et culturelles à la TV face aux émissions sportives ?… Je suis pessimiste sur l’intelligence humaine qui consacre plus d’argent aux armes de destructions massives et à la guerre qu’à la Culture et la sauvegarde du patrimoine. Qu’importe nous subirons un jour le sort des dinosaures et la Nature survivra sans nous.

Pessimiste moi ? Non simplement réaliste sur la marche du monde moderne. Certes il y a des évolutions technologiques qui vont dans le bon sens mais c’est précisément souvent le « bon sens » qui fait défaut aux hommes. Les imprimantes 3D permettent de construire des maisons rapidement et bon marché pour les sans abris. Bravo ! Ces mêmes imprimantes permettent d’imprimer des os pour les replacer dans le corps humain, encore bravo. Demain ce seront des organes et des tissus cellulaires que l’on fabriquera de la même façon, c’est génial ! Mais nous continuons de piller la planète, de polluer l’eau que nous buvons et l’air que nous respirons, nos aliments sont empoisonnés par les pesticides, par les herbicides pour le profit de grands groupes internationaux comme Bayer-Monsanto et cela avec la complicité des gens qui nous gouvernent.

Alors face à cela, l’action de l’artiste est bien dérisoire… Il y a eu Guernica et les guerres ont continuées d’exister avec leurs massacres et leurs horreurs… Guerre en Irak, guerre en Lybie, guerre en Syrie, guerres pour le pétrole, guerres pour le pouvoir, guerres pour l’argent… Et toi l’artiste avec ton pinceau ou ton crayon tu penses réussir à arrêter tout cela ? Bonne chance, tu vas en avoir besoin !

Voilà tu voulais connaître mon humble avis sur la question, tu l’as… Mais pas sûr que cette réponse te convienne vraiment… et puisque je parle de vérité et puisque toi tu parles d’Art « véritable », il conviendrait qu’à ton tour tu t’expliques sur ce que tu défini par Art vrai ? Est-ce qu’un portrait ressemblant hyper réaliste plus « vrai que nature » est vrai ? Est-il ou n’est-il pas de l’Art ? Souviens toi de Magritte affirmant devant son tableau « ceci n’est pas une pipe »… et devines quoi c’est vrai ! Je te salue bien amicalement et bien affectueusement en attendant d’avoir le plaisir de te revoir très vite pour un prochain article.


Si cet article te plait, Merci de le Partager autour de toi…

2 thoughts on “Le rôle de l’artiste

  1. Hello Jissébro,

    La provoc a été bien faite. Je pense que dans le fond je suis d’accord avec toi, mais peut⁻être dans d’autres termes.

    Comme tu dis, certains oeuvres du 19ème siècle que tu cites, avaient probablement un message inclus, mais le temps est passé, le message a été effacé par le temps, et l’oeuvre a pris toute sa valeur : Delacroix and Co.

    Picasso et ses yeux à la place des oreilles et vice versa… Pour quoi pas ? L’art c’est quelque chose qui sort de l’esprit, même si c’est farfelu. Après… passer sa vie à faire des choses farfelues qui se vendent bien, c’est une toute autre histoire.

    Je ne suis pas contre la présence d’un message dans un oeuvre d’art et je pense que dans certains oeuvres on ne peut même pas éviter. Par contre, je suis complètement averse à des gens qui utilisent de l’art pour faire du “militantisme politique”. Je trouve ça le comble de la malhonnêteté. Ce n’est pas ça le but de l’Art.

    Un truc qui me gêne beaucoup chez ces artistes est une espèce d’arrogance, comme si eux étaient maîtres de la vérité politique. Ils ne font pas plus qu’utiliser leur art comme un moyen de communication. Leurs opinions ne valent pas plus que celle des informaticiens, les médecins, les architectes, … J’aime, pour eux, utiliser le terme “intellectuels” dans le sens péjoratif de la fin du siècle XIX.

    L’art dit contemporain a pour principe la provocation pour déclencher une réaction du contemplateur. Je trouve qu’il y a plein d’artistes qui usent et abusent. Je ne vois aucun valeur dans des oeuvres telles “Merde d’Artiste” ou alors la bouteille d’urine avec un crucifix dedans. Je pense que l’histoire fera justice à ces “oeuvres d’art”.

    Finalement, je pense que je suis comme toi, les oeuvres d’art capables de traverser des siècles sont celles qui nous fascinent, par la beauté beauté, la surprise, la esthétique, … Bref, qui nous donnent du plaisir de les voir et revoir.

    Voila, grosso modo, ma pensée.

    1. Bonjour mon Ami,

      Tout d’abord MERCI pour ta visite sur ce blog.

      Ensuite bravo d’avoir exprimé si clairement ta pensée. Picasso ne me gène pas plus que cela car il a essayé quelque chose de différent… simplement je pense qu’il en a usé et abusé et que finalement il a été “piégé” par son système et surtout piégé par l’argent facile… tant mieux pour lui mais tant pis pour l’Art qui est tombé dans une impasse. Braque a sans doute été plus créatif car moins répétitif du fait de sa production plus limitée.

      Nous sommes aussi d’accord sur le fait que les artistes ne parlent qu’en leur nom personnel et qu’à ce titre leur parole n’est pas plus importante que celle du médecin ou du boulanger. Certains artistes – surtout ceux du cinéma ou de la chanson car plus médiatisés – s’autorisent à donner des leçons de morale à la Terre entière et cela m’agace un peu. Ils ont le droit d’exprimer une opinion mais cela n’en fait pas une vérité pour autant !

      Enfin je crois qu’effectivement le temps reste le meilleur critère et le filtre de ce qui passera à la postérité et ce qui sera oublié… Le temps est un bon juge 😉

      Avec mes amicales salutations
      Jissé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
%d blogueurs aiment cette page :