Bonjour aujourd’hui je viens te parler de la “balade des gens heureux” dans les paysages d’imagination en dessin, à l’aquarelle ou au pastels… Ce n’est pas la chanson de ce gentil chanteur populaire (Gérard Lenormand) mais la promenade dans le monde imaginaire de la peinture. Qui a dit qu’il faut obligatoirement travailler avec un support photo ou d’après la nature sous les yeux ? Il est parfaitement possible de peindre ou dessiner en utilisant son imagination… Si, si, c’est possible, je t’assure, et je vais t’expliquer comment faire pour la solliciter.

En regardant ces deux scénettes ci dessus n’as tu pas l’impression de deux paysages au bord de l’eau (bord de mer ou bord d’un lac) avec pour celui dans les harmonies de bleus un paysage dans la brume et pour le second un lever ou un coucher de soleil avec le rougeoiement du paysage dans le lointain ? Non ? Alors il faut que je retravaille mieux mes effets… OUI ? Alors j’en suis heureux car tout ceci est inventé de toutes pièces.

Il est donc facile avec une réelle économie de moyens d’obtenir que notre imagination prenne le relais pour nous faire voyager sur d’autres continents, dans des paysages lointains ou familiers. Chacun peut alors interpréter ses images selon ses souvenirs personnels. Pour l’un ce sera la cote Bretonne ou Normande pour l’autre les paysages entrevus et photographiés au cours d’un voyage en Thaïlande ou au Vietnam. Peu importe si l’émotion est là !

Mode d’Emploi :

Comment faire ? Au point de vue du matériel il te faut quelques couleurs pour choisir la dominante. Tu peux prendre pour une palette réduite:

  • Jaune Transparent,
  • Terre de Sienne Brûlée,
  • Bleu Winsor nuance rouge,
  • Rose permanent,
  • Cramoisi d’Alizarine et
  • Violet dioxazine de chez Winsor et Newton. 

Ces couleurs mono pigmentaires sont belles et stables à la lumière. Elles existent en godets ou en tubes. Ici les quantités sont minimes donc les deux conviennent même si les tubes s’avèrent plus pratiques.

Ensuite voici le “modus operandi” – la façon de faire en français. D’abord cerne la zone a peindre avec un scotch invisible qui se décollera aisément lorsque l’aquarelle sera sèche. Puis avec un pinceau mouilleur (une brosse large imprégnée d’eau) tu mouilleras abondamment le papier pour qu’il soit bien imbibé d’eau. Pour la réalisation du fond, le pinceau étant chargé de couleurs, tu balayeras la surface par petites touches juxtaposées. Ensuite tu inclineras ton support pour mélanger les couleurs afin qu’elles se fondent entre elles. Tu laisseras sécher, au besoin tu accéléreras le séchage avec un sèche cheveux. Une fois ton fond bien sec tu viendras restructurer ton image en commençant par les lointains et en terminant par les avant plans. Pour obtenir un effet de perspective atmosphérique les lointains sont plus clairs et les premiers plans plus foncés. Une valeur foncée avance sur une valeur claire. Dans le même esprit, une couleur chaude fait avancer les plans tandis qu’une couleur froide les éloigne. Maintenant pour éviter les erreurs d’harmonisation de couleurs il est préférable de travailler soit tout en tons froids (bleus et gris bleutés) soit tout en tons chauds (jaunes, orangés et roses) mais ne pas mixer les deux.

 croquis de “paysages urbains imaginaires”

“Mini, mini, mini tout est mini dans notre vie”… Jacques Dutronc ça te dit quelque chose ? C’était le temps heureux des minijupes. Les filles raccourcissaient leurs jupes et leurs cheveux tandis que je laissais pousser les miens (de cheveux)… Pourquoi cet intermède musicale Jissé ? Pour illustrer l’idée que parfois “en faire le minimum” est bien suffisant en peinture comme dans la vie pour un effet “optimum”. Le “trop” est souvent l’ennemi du “bien” il est important de savoir quand terminer une peinture pour d’avantage d’efficacité ! Et puis combien de temps faut-il avec un grand format pour s’apercevoir que la composition serait meilleure si elle était différente mais… trop tard plus possible de ne rien modifier car on ne fait pas toujours ce que l’on veut mais ce que l’on peut avec l’aquarelle… La solution? C’est de travailler à petite échelle. Je t’invite à lire mon article sur “voyez grand dessinez petit“.

Dessiner à petite échelle :

Imagines-tu travailler à l’échelle d’un timbre poste ? Pourquoi pas ? C’est rapide (très), c’est facile (très) et cela use peu de papier pour un maximum d’aide car voilà un excellent support à l’imagination. Sur cette mini image réalisée en moins de 2 minutes, j’ai symbolisé un paysage avec un horizon lointain sur lequel j’ai silhouetté une église; Je me suis promené il y a deux jours en Normandie, j’ai donc les images de ma balade encore bien présentes à l’esprit… J’ai encadré ce bâtiment lointain par des avant-plans avec de la végétation pour former un écrin de verdure à la vieille église. Le regard ne peut s’échapper ni sur la droite ni sur la gauche, et des branches (ou des troncs) penchent de part et d’autre pour recentrer l’attention. Il ne m’en faut pas beaucoup plus pour imaginer une oeuvre à plus grande échelle avec des essais de couleurs. Alors que travailler directement à grande échelle sans documentation me semblerait difficile, là je peux commencer à l’envisager…

crobard_rochemaure

Dans cet autre dessin – réalisé sur place au château de Joviac – Rochemaure – l’échelle est plus grande et cette fois-ci plus question d’imagination sauf pour les couleurs… En effet bien que j’ai fait plusieurs photographies du lieu, rien ni personne ne m’interdira de choisir mes couleurs pour en faire un pastel ou une aquarelle. Qui t’empêche d’en faire autant ? L’imagination se travaille comme un muscle. C’est en forgeant que l’on devient forgeron tout comme c’est en imaginant que l’on développe son pouvoir créatif. Il faut commencer d’abord à petite échelle, pour se rassurer, car la petite échelle est plus facile à maîtriser qu’un grand format. Même chose avec la couleur, il faut commencer avec une seule couleur en dégradés successifs, puis mettre une seconde couleur en opposition par la complémentaire par exemple (revoir la palette chromatique) ou prendre deux couleurs successives pour obtenir par mélange une troisième couleur (Jaune + Rouge = Orange ou Bleu + Jaune = Vert et enfin Bleu + Rouge = Violet).

Après familiarisation avec ces trois couleurs de base il sera possible d’en incorporer une quatrième et une cinquième qui donneront naissance à de nouveaux mélanges. Vérifie simplement sur le tube de peinture que tes couleurs sont constituées d’un seul pigment (mono pigmentaire) pour que les mélanges donnent de belles couleurs. En effet si tu utilises des couleurs déjà constituées par mélange de plusieurs pigments, tes mélanges vont rapidement “s’oxyder” avec l’oxygène de l’air en donnant des couleurs “grises et ternes” (j’exagère un peu mais le résultat est moins beau) alors que des couleurs constituées de peu de pigments restent lumineuses et fraîches.

Dessin format “carte postale” © Jissébro

Allez un dernier petit paysage pour terminer. Il pourrait s’agir d’un bord de Loire, mais peu importe car chacun peut y reconnaître un coin de campagne où il se promène et va “lancer le bouchon pour taquiner le poisson”. Ce dessin n’attend plus qu’à être agrandi et passer en couleurs à l’aquarelle, aux pastels voire même à l’huile ou l’acrylique. J’espère avec ses quelques exemples t’avoir fait comprendre:

    • Que le travail d’imagination est possible
    • Que l’imagination se travaille comme un muscle
    • Qu’il faut commencer petit pour maîtriser son sujet
    • Qu’impossible n’existe pas en dessin ni en peinture
    • Qu’en l’absence de documentation il est qu’en même possible de travailler et faire quelque chose d’intéressant
    • Que personne n’a le droit de t’interdire de rêver…

Alors fais comme l’oiseau,
que rien ne t’empêche jamais d’aller plus haut :

Sky is the limit !


Si cet article te plait, Merci de le partager avec tes amis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish