Si tu débutes au Pastel, je te donne ici mes 10 astuces de Pastelliste:

1 – Mes bâtons de Pastel: Sennelier (boite ci-dessus), Pastels Girault, Pastels Rembrandt, Pastels Daler Rowney sont les principales marques que j’utilise (Il en existe d’autres). Ils se présentent sous la forme de petits bâtonnets longs comme un doigt, semblables à des craies enveloppées d’un papier translucide. La première astuce est de “démailloter” le bâton du papier qui l’entoure et de le casser en 2 ou 3 sections plus faciles à manipuler pour les appliquer sur le papier sur la longueur du bâton. Une longueur plus courte est plus maniable. Il y a aussi des crayons Pastels. J’en parlerai dans un autre article.

2 – Les bâtonnets sont parfois rangés par références plutôt que par couleurs donc la première chose que je fais est de sortir les craies de la boite pour les regrouper par famille de couleurs: Jaunes, ocre jaunes, orangés,  terres de sienne, marrons, rouges, violets, bleus et enfin les verts foncés et les verts clairs. Classe tes couleurs par affinités plutôt que par référence. Inconvénient: Ce faisant on mélange pastels durs et pastels tendres.

3 – Les cotons à démaquiller tu utiliseras. Pour effacer j’utilise une brosse à poil dur, de même que des cotons à démaquiller peuvent soient ôter un excédent de poudre soient au contraire en apporter. Ici la gomme n’a pas sa place.

4 – Horizontalement ou verticalement ? Dans les voyages de Gulliver de Jonathan Swift une guerre oppose le royaume de Lilliput à celui de Blefuscu. L’origine de cette querelle tient au fait que certains tiennent pour établi qu’il faille manger les œufs par le petit bout (les petits boutiens) tandis que les autres affirment que cela ne peut se faire que par le gros bout (les gros boutiens). De la même façon beaucoup de pastellistes te disent qu’il faut peindre aux pastels à la verticale du haut vers le bas (ce qui s’explique par le fait que la poudre en tombant risquerait de salir le travail déjà réalisé). Je suis pragmatique et n’ai pas de “religion ” à ce sujet. Si je réalise un pastel d’après photo et qu’elle est posée à coté de moi alors ma feuille aussi sera posée sur mon plan de travail, donc dans ce cas, je travaille à l’horizontale. Avantage: La poudre ne dégringole pas ainsi il n’est pas nécessaire de prévoir de rigole pour la recueillir. Inconvénient: Le format est réduit et reste toujours d’une dimension inférieure à ce qu’il peut être en travaillant verticalement. En travaillant à la verticale il faut prévoir une ou des pinces pour fixer la photo et une goulotte pour recueillir la poudre et éviter qu’elle ne salisse le parquet, le carrelage ou la moquette… dans ce dernier cas il est judicieux de prévoir en plus un plastique pour protéger le sol.

5 – Le papier : Si tu débute je te conseille de commencer par travailler sur du papier CANSON mi-teintes® de 160 gr. Il présente l’avantage d’offrir deux faces de textures différentes : Une face caractéristique au grain alvéolé nid-d’abeilles et l’autre face grain fin. En outre avec cinquante couleurs résistantes à la lumière, sa gamme de couleurs est la plus riche du marché. Il existe en plusieurs formats:

  • Feuille : de 21 x 29,7 cm à 75 x 110 cm
  • Rouleau : 1,52 x 10 m
  • Bloc : 24 x 32 cm et 32 x 41 cm
  • Album : 24 x 32 cm et 32 x 41 cm

Tu peux également utiliser du papier aquarelle que tu auras teinté avec un “jus coloré”, tu peux ainsi peindre et dessiner aux pastels secs sur un fondu aquarellé, c’est comme cela de j’ai réalisé mon autoportrait bleu qui illustre ma page “dur, dur, la vie d’artiste“…

6 – Le pastel parce qu’il est pulvérulent est fragile et doit être protégé. Fixer ou ne pas fixer that is the question ? Évite de fixer à la laque à cheveux si tu tiens à la durabilité de ton travail. Sache que DEGAS fixait les couches intermédiaires mais ne fixait pas la dernière couche pour lui conserver tout son éclat. Emploie toujours des produits de qualité car les produits bon marché ne sont pas garantis dans le temps. Pour un bon fixatif fais confiance aux marques anciennes qui ont pignon sur rue, si elles ont su passer l’épreuve du temps c’est que leurs produits sont bons et que tu ne seras pas déçu.

« TENDRE SUR DUR »

7 – Il existe plusieurs dureté de pastels secs, certains sont durs et d’autres tendres. Comme pour les peintres à l’huile qui ont établi la “règle du gras sur maigre” pour une bonne siccativation (sèchage), je te recommande de peindre aux pastels sec “tendre sur dur”. C’est à dire que tes premières couches seront réalisées aux pastels durs pour terminer les derniers passages avec des pastels tendres. La encore, le bon sens te dicte qu’un pastel dur risque d’abîmer la couche inférieure plus facilement qu’un pastel tendre. Dur contre tendre c’est toujours le dur qui l’emporte !

 8 – Si tu as des éclats et des morceaux de pastels trop petits pour réussir à les utiliser ne les jette pas ils peuvent encore servir. Broie les dans un mortier avec un pilon, ajoute y de l’eau jusqu’à l’obtention d’une pâte malléable que tu rouleras dans tes mains en petits cigarillos. Coupe les extrémités au cutter et laisse les sécher pendant plusieurs jours  avant de les utiliser. Te voila avec de nouveaux bâtonnets tout neufs.

9 – Je t’ai parlé d’eau à l’astuce numéro huit, ou de papier aquarellé (astuce numéro cinq), sache que les pastels secs se diluent à l’eau et se comportent exactement comme des aquarelles car l’aquarelle est constitué de pigment amalgamés par un liant tout comme les pastels sont constitués de pigments de couleurs. En présence d’eau les pigments se diluent et se déplacent sous l’action mécanique d’un pinceau en se fixant dans les fibres du papier lorsque l’eau s’évapore. Ainsi il m’est arrivé de rattraper un pastel qui avait mal démarré en passant une large brosse imprégnée d’eau sur l’ensemble de mon dessin en mélangeant sur le papier les pigments pour faire un fond puis après avoir laissé sécher ma feuille j’ai pu retravailler un nouveau dessin sur ce fond improvisé. ATTENTION: Pour que cela fonctionne ainsi il faut un grammage supérieur aux 160 grammes du papier CANSON Mi-Teintes qui gondole sous l’effet de l’eau. Si donc tu prévois de mouiller ta feuille alors utilise d’emblée une feuille de papier aquarelle de 300 grammes minimum.

10 – Nettoyer les bâtons Pastels: Les pastels lorsqu’ils sont laissé en vrac par classe de couleurs se salissent immanquablement. Une façon rapide et facile de les nettoyer est la suivante. Dans une boite en plastique remplie aux 3/4 avec de la semoule de couscous on y place les bâtons salis et on secoue. Le frottement des grains (non cuits) de semoule va nettoyer les bâtons de toutes traces et salissures. Ils ressortiront tout propres.

Défense de tuer - Pastel de JisséBro

Si cet article te plait, merci de le partager autour de toi.

Print Friendly, PDF & Email
Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by wp-copyrightpro.com

EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish