pentagramme photo

Bonjour à toi, après t’avoir enseigné le dessin d’une étoile à 7 branches et celui d’une étoile à 9 branches, aujourd’hui je vais te montrer comment tracer une étoile à 5 branches encore appelé pentagramme étoilé. Le pentagone étant une figure géométrique à cinq angles aux sommets et cinq cotés, c’est à cause de la forme du bâtiment dans lequel il se trouve, que le Ministère de la défense Américaine est désigné sous le nom de Pentagone: C’est le plus grand immeuble de bureaux au Monde avec vingt-huit kilomètres de couloirs, de quoi courir un marathon juste en allant faire signer un document à son chef de service et s’en retourner s’asseoir à son bureau 😉

Cet article sera court car la méthode est très simple, toutefois comme d’habitudes je ferais quelques digressions “ésotériques” autour de cette figure.

MATÉRIEL:

  • Un compas
  • Un petit décimètre ou règle plate
  • Un crayon
  • Une feuille de papier

LA MÉTHODE:

  1. D’abord on trace un cercle de centre O sur ma feuille. Jusque là tout va bien…
  2. Je trace 2 diamètres perpendiculaires l’un à l’autre (AB et CD).
  3. Je repère le milieu E du rayon OA.
  4. Je trace l’arc de cercle ED qui coupe AB en F
  5. Je trace un second arc de cercle DF qui coupe la circonférence du cercle en G.
  6. Je reporte 5 fois la mesure DG sur la circonférence de mon cercle et je termine en joignant les 5 points ainsi obtenus.

LES ILLUSTRATIONS DE LA MÉTHODE:

UN PEU DE SYMBOLISME:

Alors difficile de dessiner une étoile à 5 branches ? Non, absolument pas, lorsque l’on connait la méthode. Maintenant un mot sur le symbole. Le chiffre 5 représente l’Homme – une tête, deux bras et deux jambes, mais aussi cinq doigts de la main, et encore cinq sens avec la vue, l’ouïe, l’odorat, le gout et le toucher. En numérologie le cinq annonce les changements de situation, les voyages.

Dans le tarot de Marseille la cinquième lame c’est le Pape qui représente la sagesse. Ce hiérarque coiffé de sa tiare pontificale se tient entre deux colonnes que l’on pourrait rapprocher des colonnes du Temple Jakin et Boaz que l’on trouve à l’entrée des Loges Maçonniques. Puisque je parle de la Maçonnerie, le 5 est le chiffre du grade des Compagnons (2ème degré des Loges bleues).

Au cours de l’initiation à ce grade le jeune Compagnon voyage dans la Loge à l’imitation des apprentis Compagnons du Devoir qui voyagent en France et en Europe pour travailler sous la conduite de Compagnons plus anciens qui continuent de les former dans le métier (charpente, ferronnerie, tailleurs de pierre, couvreur, etc…).

Il n’y a bien sûr pas que les métiers du bâtiment chez les Compagnons du Devoir (ou ceux du Tour de France) mais en tant qu’ancien architecte je fais référence à ce que je connais. Le Compagnonnage est une école d’EXCELLENCE et les jeunes qui sortent de là sont assurés de trouver du travail. A l’heure où le chômage sévit fortement voilà une filière à prendre très sérieusement en considération ! Salutations aux Compagnons.

Outre la sagesse, la lame V du Tarot de Marseille évoque une idée de protection, de bienveillance, de bénédiction, d’un accomplissement. Il est intéressant de constater que la valeur numérologique du mot “Pape” est égale à 7 + 1 + 7 + 5 = 20 = 2 + 0 = 2 = la “Papesse”. Clin d’œil du Tarot qui met en connexion l’élément Masculin et son homologue Féminin sur un plan d’égalité – ou plutôt de complémentarité.

Quant à la lame vingt du Tarot c’est celle du “Jugement” représenté par un Ange ailé qui souffle dans une trompette. C’est la récompense ou la sanction, le karma positif ou négatif que les catholiques ont traduit par le paradis et l’enfer.

L’homme et la femme ne sont pas égaux mais complémentaires. Ils sont les deux faces d’une même médaille, ils sont le Yin et le Yang, le positif et le négatif (polarités), le nord et le sud de l’aimant. Par aimant il faut entendre le mot AMOUR qui unit l’homme à la femme dans une attraction Universelle. “IL + ELLE” pour ne faire qu’UN

Si aujourd’hui tant de couples se désunissent c’est parce que “IL + ELLE” continuent de faire DEUX… C’est ce qui m’est arrivé comme à beaucoup d’autres. Il faut donc une réelle volonté et énergie des deux à ne faire – en parfaite conscience et harmonie – qu’un seul cœur, un seul esprit, un seul corps et une seule âme en deux corps séparés par la Nature.

Cette “union-unité-unicité” se construit patiemment, jour après jours, avec le temps. Ce temps qui nous est si précieux, nous les homos sapiens qui le perdons à courir, à zapper, à surfer sur la vie et les réseaux sociaux comme si rien n’avait vraiment d’importance. La vie est un “jeu qui se joue à qui perd gagne” et nous gagnons tous à perdre ce qui nous est le plus précieux, parfois sans même nous en rendre compte.

Certains prêtent aux symboles une puissance magique véritable ou supposée. On trouve parfois sur quelques demeures anciennes le symbole d’une étoile gravée dans la pierre. Parfois même cette étoile se retrouve pointe en bas – signe de “sorcellerie” – car on rapproche alors l’étoile inversée de la tête d’un bouc cornu représentant le Diable (lame XV du Tarot).

Ingénieur et Docteur en Science Physique et Mathématiques Jacques Ravatin a mené des recherches approfondies sur les ondes de forme. Pour lui chaque forme génère un champ vibratoire que l’on peut détecter et amplifier. J’avais, il y a de nombreuses années, suivi certaines de ses conférences mais si le sujet est passionnant il n’en demeure pas moins ardu pour le non physicien que je suis !

Il est cependant curieux de constater que physique et magie traditionnelle semblent se rejoindre sur ce point. Mais je gage qu’il s’écoulera encore quelques décennies avant que les recherches théoriques de physique micro vibratoire évoquées par Jacques Ravatin ne se concrétisent en une application pratique pour produire de l’énergie en quantité inépuisable et gratuite.

A moins que notre course effrénée vers toujours plus de profit ne conduise l’Humanité à sa perte… Une certitude, ce qui doit être sera. Il ne reste plus qu’à savoir quel sera le choix que nous ferons car le temps approche où il faudra prendre rapidement les bonnes décisions.

C’est avec cette réflexion “existentielle” que je te quitte, pour aujourd’hui, en attendant d’avoir le plaisir d’une prochaine rencontre pour aborder d’autres sujets autour du dessin, du pastel, de l’aquarelle, de l’Art et de la Vie car la vie est un Art qu’il faut apprendre à maîtriser. Bien amicalement et affectueusement.

VOIR AUSSI:

Etoile à 7 Branches

Etoiles à 6 et 8 Branches

Etoile à 9 Branches

 


Si cet article te plait, Partage le. Merci…

Views: 84203

18 thoughts on “Comment tracer une étoile à 5 branches

  1. Bonjour Jean – Claude,
    Comme toujours, vos articles sont passionnants. Je n’ai toujours pas commencé le dessin, et je ne sais pas si je m’y mettrai. Mais j’aime bien vous lire car vous abordez des sujets très variés. Le principe de non-dualité est aussi enseigné par l’Advaïta Vedanta, philosophie que j’ai découvert il y a peu . ” Tout est Un”
    Merci pour le podcast sur Monet. Vous êtes très pédagogue. Avec mon époux, nous sommes des inconditionnels de l’Ecole de Rouen.
    Avec mon amitié
    Marie – Thérèse

    1. Bonjour Marie Thérèse,

      Comme toujours vos commentaires sont très sympathiques et je vous en remercie. J’aime l’Art et les artistes, j’aime l’architecture, le dessin et la peinture, mais j’aime aussi faire partager mes découvertes et mes coups de cœur autour de moi.

      La vie est un tout, elle est unique dans son essence mais multiple dans ses modes d’expressions. Ce qui nous sépare du bloc de quartz est moins différent qu’on ne le croit. Nous sommes tous poussières d’étoiles… et tôt ou tard nous retournons à cet état. Tout dans l’Univers n’est que vibrations. Les couleurs, les sons, les parfums, et même la matière sont vibrations. Le quartz est composé d’atomes qui vibrent, tout comme nous sommes composés d’atomes aussi.

      La grande question reste de savoir qui a créé tout cela ? Un démiurge créateur de toute chose ? Une civilisation extra-terrestre ? Mais qui a créé l’un ou l’autre ? Voila qui repousse les frontières du dessin aux confins de celles de l’Univers et de la pensée…

      Bien Amicalement.
      Jissé

    2. Bonjour,
      Je voulais vous remercier pour le dessin ça m’a bien aidé ^^.
      Par contre, le commentaire avec l’homme et la femme, c’est votre avis (et c’est votre blog aussi hein ^^).
      Mais on peut très bien faire aussi un + un = 3, ou moi + toi = toi, moi et nous.
      si si ça fonctionne je vous jure.
      J’avoue que ça m’a un peu fait bizarre les conseils de couple au milieu de tout ça…
      Allez une bonne journée à vous ^^
      Des bises

      1. Bonjour Emmanuelle,

        Merci pour ce bel échange. Loin de moi l’idée de m’immiscer dans la vie de couples de mes lecteurs, ni même de me transformer en “maitre de Sagesse” ou “maître à penser”.

        Comme vous l’avez pu constater je ne me limite pas uniquement à la technique du dessin mais je me dévoile un peu en faisant part de mes expériences personnelles (comme mon initiation quand j’étais plus jeune dans la grande pyramide de Gizeh) ou mon appétence pour la spiritualité et l’ésotérisme (en parlant de symbolisme, de numérologie ou même pourquoi pas d’incarnations successives).

        Je devine que parfois cela peut plaire mais aussi agacer et même déplaire à quelques uns. Là n’est pas le but mais simplement d’être moi-même sans artifice ni faux semblant. Je ne prétends pas détenir la vérité et comme beaucoup d’autres, je la cherche tout en faisant mon chemin sur cette planète Terre.

        Paix, Amour et Harmonie en vous et autour de vous.
        JC

  2. Bonjour, vous pourriez faire une page où vous mettriez tout ce qui n’explique pas comment faire une étoile à 5 pointes, ça serrait plus simple.
    C’est juste une proposition, bien sur.

    1. Bonjour Enzo,

      Tout d’abord Merci de votre visite sur mon blog.

      Ensuite je ne comprends pas le sens de votre suggestion ? Faire une page pour “mettre tout ce qui n’explique pas comment faire une étoile”… C’est-à-dire ?

      Je peux expliquer comment dessiner un arbre, une fleur ou un mouton comme dans le Petit Prince mais je ne vois pas comment expliquer quelque chose par son contraire ou par sa “non explication” ?

      Je vous prie de m’excuser si je n’ai pas bien compris le sens de votre proposition et que je l’ai déformé…

      Bien amicalement
      Jissé

        1. Rebonjour Enzo,

          Merci de cette précision.

          Je comprends mieux votre suggestion mais l’avantage d’un article c’est de ne retenir que la partie qui nous intéresse et de ne pas lire ce qui ne nous intéresse pas.

          Il y a peu – ou pas beaucoup – de collègues qui bloguent sur le dessin et abordent des sujets comme l’ésotérisme, le symbolisme, les tracés directeurs, etc… donc je considère que c’est un “plus” que de permettre à mes lecteurs d’élargir leur champ de vision et de réflexions par une approche plus symbolique du dessin.

          Comme le site reçois chaque mois 12.000 à 15.000 visites (avec même deux journées qui ont enregistrées plus de 1200 visites) je suppose que c’est parce que je suis un peu “différent” de mes collègues blogueurs et que cela plait.

          Comme expliqué précédemment chacun peu ainsi retenir ce qui lui plait et oublier ce qui ne l’intéresse pas mais cela serait dommage en ce qui me concerne de ne pas offrir cette opportunité à mes lecteurs.

          En vous remerciant pour vos commentaires, je vous souhaite le meilleur pour vous et vos proches en cette période de confinement.

          Bien amicalement
          Jissé

  3. Comment expliquer, par quel hasard j’ai fait connaissance avec votre site, je ne m’en souviens plus et d’ailleurs ce n’est pas important, j’avoue que j’en suis très contente car à chaque lecture que je viens faire chez vous, je découvre , des textes, des mots qui me parlent . Alors merci

    1. Bonjour Françoise,

      Tous les chemins mènent à Rome dit-on… Par expérience de la vie je sais aussi que le hasard n’existe pas…

      Un jour nous découvrons un livre et son auteur, une image qui nous touche en feuilletant un magazine, une peinture dans une exposition. Et cela fait autant de petits cailloux que nous ramassons précieusement pour les ranger dans la boite à trésors de notre mémoire.

      La vie est faite de petits bonheurs simples qui croisent notre route. Je vous souhaite donc une agréable promenade sur ce site.

      Bien amicalement.
      Jissé

    1. Bonjour,

      A mon tour de te remercier pour ce petit message sympathique.

      Heureux que tu aies trouvé ton bonheur parmi tous mes articles, et plus particulièrement sur l’étoile à cinq branches et son symbolisme.

      Amicalement
      Jissé

  4. Bonjour!
    Les explications pour le tracé et la réalisation de l’étoile sont claires et précises. Que du bonheur, on s’éclate.
    Merci!

  5. Concernant l’étoile à 5 branches il existe une méthode sans compas.
    Je la préfère car elle part de l’unité (distance entre 2 pointes imposée) ce qui n’est pas possible avec la méthode du compas.
    Tracer un carré, un carré double, un carré triple.
    Tracer les diagonales du carré triple. Reporter sur celles-ci le coté du carré.
    Tracer le pentagone convexe puis l’étoile.
    Bon exercice.
    Gilbert Couffignal

    1. Bonjour Gilbert et UN TOUT GRAND MERCI pour cette technique que je ne connaissais pas et que je vais explorer. Je ne manquerais pas de montrer les étapes que vous mentionnez afin de permettre au plus grand nombre de comprendre comment tracer un pentagramme étoilé sans compas.

      Encore Merci et amicales salutations tout en vous souhaitant une bonne et heureuse année.
      JC

  6. Bonjour,
    Merci pour cet article fort intéressant.
    On peut aussi continuer la construction avec le compas, ce qui peut éviter les erreurs de report du segment DG :
    6 : Tracer l’arc de cercle DG coupant la circonférence en H;
    7 : Tracer l’arc de cercle HD coupant la circonférence en I;
    8 : Tracer l’arc de cercle IH coupant la circonférence en J;
    9 : Joindre DI, DJ, GH, GI et HJ.

    1. Bonjour,

      Merci pour votre appréciation et cet échange sympathique. Bien évidemment mais les méthodes restent très proches l’une de l’autre. Lorsque je parle de reporter la longueur d’un segment (sur la circonférence) je prends toujours la mesure au compas (et non avec un décimètre gradué).

      En vous souhaitant le meilleur pour vous même et vos proches.
      Bien amicalement.
      Jissé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.