Bonjour à toi, aujourd’hui je vais te parler de la perspective du cercle. Pourquoi ? “Parce que c’est comme ça”, ou “pourquoi pas ?” sont les deux réponses qui me viennent spontanément en tête mais avoue que cela ne t’aide pas beaucoup… En fait c’est beaucoup plus simple que cela. Lorsque j’ai créé ce blog “apprenez-a-dessiner.com” – comme son nom l’indique – mon but était de te partager mes joies et mes bonheurs avec le dessin. Une des petite difficulté pour certain est de dessiner un cercle en perspective. A quoi cela sert-il ? Cela va t’aider à dessiner la base et le col d’un vase de fleurs, cela va te permettre de dessiner un cycliste sur son vélo ou les roues d’une automobile. A ce sujet as tu lu comment dessiner une voiture de sport” ?

ASTUCE: Pour mettre un cercle en perspective – c’est à dire le “déformer” – il faut le “mettre en boite” et je ne te mets pas en boite en disant cela… Qu’est-ce à dire ? J’ai déjà expliqué comment mettre un carré en perspective. Un carré est la forme géométrique la plus simple à dessiner en perspective (voir perspective d’un quadrilatère). Tu sais quoi ? Tu as vraiment beaucoup de chance ! Il se trouve que le cercle est inscriptible dans un carré… Cela veut dire que dans un carré on peut dessiner un cercle très facilement à partir du croisement des diagonales du carré. Ainsi l’intersection des diagonales devient le centre du cercle inscrit. Un petit dessin valant toujours mieux qu’un long discours, je te montre cela avec l’illustration ci-dessous.

Comme tu le vois il y a 8 points remarquables sur la circonférence du cercle à savoir les points de contacts avec le carré (points 1, 3, 5 et 7) qui correspondent aux points des extrémités des diamètres et les points d’intersection du cercle avec les diagonales (points 2, 4, 6 et 8). En apercevant l’image suivante je te vois déjà entrain de t’arracher les cheveux… C’est dommage car ils sont beaux et tu vas finir par te faire mal… La figure n’est pas aussi compliquée qu’elle parait à première vue car tu connais déjà beaucoup de choses en perspective si tu as lu mon guide sur les bases de la perspective ainsi que les quelques articles déjà publiés sur ce thème. 

PETIT RAPPEL :

  • 2 Lignes indispensables qui sont la Ligne de Terre et la Ligne d’Horizon (hauteur de l’œil de l’observateur).
  • OE = Position de l’œil de l’observateur. Cela correspond donc à la position de celui qui regarde l’objet, c’est donc son point de vue ou sa vision si tu préfères.
  • OE’ = C’est la projection de l’œil sur l’écran invisible (le plan Frontal) sur lequel se dessine la perspective. Imagine un écran de cinéma ou de TV géant sur lequel apparait l’image de l’objet en perspective.
  • Depuis l’œil de l’observateur partent une série de rayons visuels qui viennent se fixer sur les points particuliers de la figure observée. Ici ces points remarquables sont les 2 coins du carrés A et B.
  • NOTA BENE n’ayant pas les bons outils sur mon ordinateur (et ne sachant pas comment utiliser les “courbes de Bézier”) par simplification j’ai joins, en rouge sur la perspective, les points par des segments de droite au lieu de tracer des arcs de cercle.  Il n’est toutefois pas trop difficile d’imaginer une ellipse à la place de cet octogone.
  • PETIT TRUC : Les rayons visuels parcourent toujours le plus court chemin jusqu’à l’objet (ou la figure observée). L’œil OE’ situé sur le plan Frontal (l’écran invisible au dessus de la ligne de Terre) est plus proche des angles du carré C et D ce sont donc les deux points visés par OE’. Par contre OE étant situé dans le plan Horizontal (en dessous de la Ligne de Terre) est plus proche des angles A et B ce sont donc ces points qui sont visés.
  • Les rayons visuels partant de OE’ et OE se coupent aux points A’ et B’ – regarde l’illustration. En joignant les points A’ et B’ avec C et D (points situés sur la ligne de Terre) tu obtiens le carré mis en perspective…
  • Sur le carré en perspective trace les diagonales (en bleu). En visant depuis OE les points caractéristiques du cercle, et en poursuivant les rayons visuels jusqu’au carré en perspective on trouve les points qui nous intéressent afin de tracer la perspective du cercle (en rouge).

Enfin si tu peux tracer une ellipse horizontalement (perspective de cercle) tu peux tout aussi bien le faire verticalement.

Les ellipses te serviront à dessiner:

  • Les récipients comme les vases de fleurs, les bouteilles (natures mortes), une tasse.
  • Les bassins et les fontaines
  • Un œil de bœuf ou oculus (en architecture ouverture circulaire) sur une maison
  • Des arcades sur un bâtiment ou dans une rue comme la rue de Rivoli ou à La Rochelle.
  • Les roues d’une voiture, d’une moto ou d’un vélo.
  • Un miroir dans lequel se reflète un portrait.

Toutefois la perspective d’un globe (une sphère) reste un globe ! A ce propos connais-tu en architecture la différence entre un dôme et une coupole ? Il n’y en a pas… Le dôme est la vue aérienne de la coupole. On parle du dôme des Invalides lorsque l’on est à l’extérieur du bâtiment et on dira des Académiciens qu’ils sont “reçus sous la coupole” de l’Académie Française lors de leur intronisation au sein de cette vénérable assemblée d’habits verts. En attendant ton éventuelle réception future à l’Académie des Arts et Lettres (nobody knows ?) et la lecture de mon prochain article je te souhaite de ne pas finir de t’arracher tous les cheveux de la tête; Tu en auras encore besoin la prochaine fois que l’on reparlera de perspective 😉


Si cet article te plait, partage le autour de toi ! Merci…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish