Coucou me “revoilou”. Bonjour à toi que tes pas ont guidés jusqu’ici. Aujourd’hui je voudrais te montrer comment lâcher prise – je ne te parle pas de mettre les doigts dans la prise de courant car c’est fortement déconseillé… Non non mais plutôt comment dessiner librement… Quel est l’intérêt me diras-tu ? Les bénéfices sont multiples:

    • Un geste plus “fluide” apporte un dessin plus spontané !
    • Cela développe la créativité en faisant travailler la partie droite de ton cerveau. Si tu es déjà venu plusieurs fois sur ce blog tu auras sans doute lu un des articles dans lequel je parle de l’Américaine Betty Edwards qui à mis en exergue le rapport entre la créativité, les progrès en dessin et l’hémisphère droit de notre cerveau.
    • Cela fait travailler la main qui dessine indépendamment de l’œil et du cerveau. De cette façon la main devient peu à peu plus habile et paradoxalement le geste devient plus sûr.
    • Libère du stress et de l’angoisse de la feuille blanche !
    • Facilite le passage vers l’abstraction du dessin ou de la peinture.

liberté photo

La main qui court sur le papier est comme un cheval sauvage qui galope dans les grands espaces sauvages des plaines de l’Ouest Américain. Rien ni personne ne peut la dompter et surtout pas ton cerveau. Pour cela il suffit de vider ton esprit de toute pensée parasite. D’abord assied toi confortablement devant ton plan de travail (table, bureau voire même un canapé avec ton carnet de croquis sur les genoux)

Pendant le prochain quart d’heure, coupe ton téléphone, et ferme les réseaux sociaux sur ta tablette, ou ton ordinateur. Éteint ta TV ou ta radio. En bref éloigne de toi tout ce qui est susceptible de te distraire.

Prend un outil de dessin qui glisse facilement sur le papier, ce peut être un stylo BIC, un feutre pointe fine “Pitt Artist Pen de chez FABER CASTELL” ou “STAEDTLER pigment liner 0.5” ou même encore un “MICRON 01 pigma 0;25 mm”. Il est important que cet instrument de dessin glisse sur le papier sans l’accrocher. Évite donc – pour cet exercice – d’utiliser un feutre en “fin de vie” car l’absence d’encre va freiner le parcours de la pointe sur le papier.

Pose ton crayon, ton stylo, ou ton feutre n’importe où sur ta feuille – ne commence pas trop grand : Pour commencer je te conseil un format A5 c’est à dire la moitié d’une feuille A4 (21cm x 14,5 cm). Laisse ta main partir dans la direction de son choix sans chercher à la contrôler ou la guider: C’est à ta main de décider où elle veut aller et pas à toi. Sois spectateur et pas acteur de ton dessin ! Peut être vas-tu avoir au début un peu de mal à lâcher prise… C’est normal. C’est comme si tu devais lâcher le volant de ta voiture lorsque tu conduis… Sauf que là c’est absolument sans danger si ta main dérape…

Ne lève pas la pointe du papier. L’exercice est terminé lorsque la feuille est entièrement recouverte par tes graffitis c’est pourquoi il vaut mieux commencer avec un petit format. Si tu mets 5 minutes, c’est bien. Si tu mets 10 minutes, c’est bien. Si tu mets un quart d’heure c’est bien. Tu as compris que ce n’est pas le temps qui doit te guider car tu vas alors avoir l’œil rivé sur le cadran de ta montre et tu vas vite te crisper si tu ne vois rien venir au bout de deux ou trois minutes en voyant le temps défiler et rien ne se passer.

Avant de commencer cet exercice,tu peux – si tu le souhaite – faire une courte méditation pourquoi pas. Cela peut s’avérer tout à fait bénéfique. En même temps tu dois oublier tout complexe et tout jugement vis à vis de toi même et de ton dessin. Sois décontracté(e): ADOPTE LA ZEN ATTITUDE ! L’objectif est précisément d’atteindre une forme de sérénité lorsque tu dessines en oubliant tes peurs. N’aies pas d’idée préconçue, ni d’idée négative (je vais pas y arriver, ça va être moche,…).

Il s’agit de ne pas juger ton dessin en termes de “c’est beau ou c’est moche”, de “c’est bien ou c’est mal”, ou encore de “ça n’a aucun sens”… Ce n’est pas le but de l’exercice et personne d’autre que toi ne verra le résultat sauf si tu décides de le montrer. Tu dois être décomplexé(e).

Comment dépasser un blocage ?

Si ta main ne “démarre pas toute seule… Sois gentil avec elle, AIDE LA ! Commence par tracer un trait de 1, 2 ou 3 cm puis sans quitter la feuille de la pointe de ton feutre CHANGE DE DIRECTION et lorsque tu viens de faire encore 1, 2 ou 3 cm change encore. Mythe ou réalité REMBRANDT préconisait de changer de direction tous les centimètres. Qu’importe si le Maître Flamand est l’auteur de ce conseil ce qui importe ici c’est de l’appliquer à cet exercice !

Une autre façon de démarrer est de tracer une première boucle puis d’enchaîner avec une seconde, puis une autre et encore et peu à peu la main va trouver son rythme et son autonomie. Cela ressemble un peu à l’écriture automatique pratiquée par certains écrivains pour en finir avec la peur de la page blanche.

Tu juges que ton dessin est “moche” ? TANT MIEUX cela prouve que tu n’as pas essayé de le contrôler ! Si tu crois qu’un Maître comme Salvador Dali pour lequel j’ai un très grand respect et une profonde admiration n’a dessiné que des chefs d’œuvre alors tu fais erreur. Certains de ses dessins ne sont pas à l’image de ces plus admirables peintures mais cela lui permettait de libérer sa créativité et c’est le but recherché.

Je te présente trois “crobards” réalisés spécialement pour illustrer cet article…

CROQUIS 1


CROQUIS 2


CROQUIS 3

 

Comme tu peux le voir ils sont loin d’égaler certains de mes autres dessins comme le portrait de John Lennon ou ma tête de lion. Et alors qui est-ce que cela dérange ? En tout cas pas moi ! Alors si je peux le faire tu peux le faire aussi sans aucun complexe et tu pourrais même – j’en suis certain – finir par trouver cela très FUN. Alors qu’attends tu pour commencer ? Vas-y fonce et donne moi ton avis dans les commentaires sur ce que tu as pensé de cet exercice. Bonne et belle journée à toi en attendant de nous revoir très vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d blogueurs aiment cette page :