Bonjour aujourd’hui je vais te parler de dessiner avec des hachures. Il y a deux notions particulièrement importantes dans le dessin qui sont les valeurs et les textures. Pour en avoir déjà parlé plusieurs fois tu sais déjà l’importance d’un dessin bien contrasté. Dans le langage courant ne parle t’on pas de “valoriser” quelqu’un ou quelque chose, de “mise en valeur” ? C’est dire à quel point l’utilisation des valeurs fortes apporte au dessin toute sa richesse. Il est souvent recommandé avant de commencer un grand dessin de faire une “échelle de valeurs” c’est à dire de faire un essai en crayonnant sur une feuille additionnelle – ou sur un coin de ta grande feuille – afin d’établir plusieurs degrés de valeurs allant du blanc du papier au noir le plus profond que tu puisses obtenir avec ton crayon. Au cas – improbable – ou tu ne saurais pas cela s’appelle faire un “dégradé“. Ce dégradé peut tout aussi bien se faire en valeurs uniquement comme c’est le cas dans la figure ci-dessous ou en couleurs (aux crayons, aux pastels ou à l’aquarelle).

Aux valeurs viennent s’ajouter les textures qui forment comme une trame pour le dessin. Dans un autre article j’ai parlé d’utiliser le “grain du papier” pour dessiner car ce grain créé une “respiration”. Un noir “vibre” par les petits grains de lumière qui “transpirent” du papier. Plus un papier possède un grain irrégulier ou “grossier” et plus ce papier va “accrocher la lumière”. Outre le grain du papier une façon simple d’apporter un effet de texture est de dessiner en utilisant des hachures. Il y a plusieurs manières de procéder pour obtenir des valeurs plus sombres avec un système de hachures.

  1. En premier lieu il est possible de faire varier l’épaisseur des hachures. Suivant que les hachures seront fines ou plus épaisses les valeurs seront plus claires ou plus foncées.
  2. En second lieu, tu peux aussi densifier les hachures en les croisant plusieurs fois. Par exemple verticalement et horizontalement pour obtenir un premier “maillage” et puis par dessus faire croiser des diagonales depuis la droite et depuis la gauche.
  3. Tu peux également faire varier l’écartement entre chaque hachure de façon régulière ou irrégulière. En rapprochant tes traits tu obtiendras ainsi des valeurs foncées tandis qu’en les écartant tu obtiendras des valeurs plus claires.
  4. Il est ainsi possible de jouer sur tous ces critères à la fois pour obtenir des graphismes  et des effets différents

Les hachures se prêtent très bien à tous types de dessins tels que :

  • Les portraits,
  • Les personnages,
  • Les paysages, les arbres,
  • Les objets et natures mortes,
  • Les architectures,
  • Les ombres, etc…

et cela aussi bien à l’encre qu’aux crayons noirs ou en couleurs, aux crayons aquarellables ou aux crayons pastels, voire même aux calames ou aux pinceaux fins.

Voilà comme tu le constates il est facile d’obtenir un graphisme sympa à “moindre frais”. Lorsque j’étais étudiant en architecture je n’avais pas les moyens d’acheter les planches de trames LETRASET qui étaient chères pour mes finances. Je me tapais alors des heures de hachures au té et à l’équerre à 45°… ce qui est très “formateur” je peux te l’assurer ! Si faire des hachures peut te sembler ennuyeux et peu créatif c’est que ce geste simple n’est pas encore naturel chez toi et que tu es trop concentré (ou trop “crispé”) sur ce que tu fais. Je te propose donc de faire ce qui suit…

EXERCICE: Dans les prochains jours je te conseille de t’entraîner à faire des hachures les plus régulières possibles à main levée. Commence petit puis au fur et à mesure agrandit la surface couverte. Après avoir travaillé de façon régulière recommence mais cette fois-ci en faisant varier les épaisseurs et les écartements. Cet exercice simple à pour but de faire que les hachures deviennent quelque chose de tout à fait naturel et spontané, il faut que ta main trace sans que l’on ait l’impression que cela soit ton cerveau qui la commande. C’est de cette façon que tu permettra à ton cerveau de lâcher prise afin que ce soit la partie droite plus créative qui s’exprime.

Si tu aimes cet article je t’invite à le partager avec tes ami(e)s autour de toi. En attendant de nous revoir très vite pour un nouvel article je te souhaite de faire de belles hachures sur tes beaux dessins…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com

EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish
%d blogueurs aiment cette page :