Quoi parler de Karma ? Jissé tu as perdu la tête, tu n’y pense pas ? Hé bien si au contraire, en tondant ma pelouse j’y pense ! La première fois que j’ai entendu John Lennon chanter « Instant Karma » j’ai adoré et j’adore toujours toutefois ce n’est pas de la chanson que je veux te parler aujourd’hui mais de la loi Cosmique de « cause à effet ». Chacune de nos pensées, de nos paroles et chacun de nos écrits ou de nos actes produisent un effet positif ou négatif selon notre choix d’implication. Mais de notre inaction qui est encore un choix personnel résultera aussi une conséquence immédiate ou différée.

 

Je me doute bien que ce n’est pas le genre de « discours » que tu vas lire sur les blogs de dessin des collègues ou amis. J’ai toujours été « différent » des autres depuis mon plus jeune âge, lorsque mes petits copains jouaient au foot j’avais déjà des préoccupations métaphysiques dont le point culminant fut, lorsque j’ai eu 26 ans, mon initiation rosicrucienne dans la grande pyramide de Gizeh. J’en ai déjà parlé brièvement je n’y reviendrai donc plus ici (https://apprenez-a-dessiner.com/liebster-award-or-not-liebstar-award/).

Lorsque « l’éveil spirituel » est réalisé chez un individu un « choc en retour » se manifeste rapidement car “l’éveillé” en comprend la raison. A l’inverse si cet éveil n’est pas encore intervenu l’effet « compensatoire » sera différé dans le temps jusqu’à ce que le niveau de perception intuitive nécessaire pour en tirer une leçon soit atteint. Ceci explique le cycle des incarnations successives. L’Univers ne puni pas, c’est chacun de nous qui choisissons et déterminons les épreuves que nous acceptons de subir pour apprendre et progresser. Ainsi une erreur commise lors d’une première incarnation pourra être compensée plusieurs incarnations plus tard lorsque les circonstances permettront au niveau inconscient d’en percevoir intuitivement la raison. Mais seul l’état d’éveil permet enfin de « comprendre le pourquoi et le comment » de toute chose et la raison des incarnations successives.

Mais pourquoi ce choix de te parler aujourd’hui de Karma sur « apprenez-a-dessiner.com » ? Parce que je viens de subir un de ces petits tracas du quotidien que je perçois comme un signal d’alarme, un avertissement qui m’est directement adressé. Je me suis réveillé ce matin avec un kyste sur la deuxième phalange de la main droite et des douleurs dans les mains… Cela fait déjà plusieurs fois que je me défile et fuis devant mes crayons et mes pinceaux en m’inventant toujours une bonne excuse (le jardin, une petite réparation sur la maison, des courses à faire, dépanner les copains, etc… liste non exhaustive) et pourtant le désir de peindre et dessiner est là mais je ne me fais pas confiance… C’est l’inévitable période de doute après une rupture sentimentale… C’est classique pour ne pas dire banal. Donc « là-haut » le message envoyé est simple « Jissé tes mains ne doivent pas uniquement te servir à porter la nourriture à ta bouche ou taper sur ton clavier d’ordinateur ! ». ART, ARTiste, ARThrose… J’ai toujours aimé travailler avec mes mains, mais depuis quelques temps, à part pour taper sur les touches de mon ordinateur et rédiger mes articles de Blog je ne les fais plus beaucoup travailler… Attention au Karma Jissé, dessine ! Peins ! Fais travailler tes mains. Message reçu cinq sur cinq (comme les cinq doigts de la main) !

Ma grand-mère et mon père souffraient d’arthrose digitale donc je n’ai pas échappé à cet héritage des doigts déformés et douloureux. En ce qui concerne la douleur je la gère sans trop de difficulté mais certains gestes sont difficiles. Il y a quelques années je me suis acheté une guitare électrique bon marché pour m’amuser un peu mais impossible d’en jouer avec mes doigts crochus. Par contre je peux encore tenir un crayon ou un pinceau donc je dois le faire pendant que c’est encore possible avant d’en arriver à ce que l’on m’attache les crayons au bout des doigts comme l’infortuné Renoir.

Comment lutter contre l’arthrose quand on est peintre ou dessinateur ? A part les anti-inflammatoires il n’y a pas beaucoup de remèdes. Par contre je peux faire des exercices d’assouplissement des doigts grâce à un outil facile à utiliser comme ma gomme mie de pain. Tient voilà un nouvel usage que je te propose pour cette gomme: Celui de lutter contre les douleurs articulaires. Original, non ? Pour cela je fais une boule de 3 ou 4 cm de diamètre et je la malaxe longuement pour faire travailler mes doigts.

La vie est une suite d’épreuves plus ou moins douloureuses ou faciles à affronter. Beaucoup d’artistes possèdent un Karma positif qui se traduit par un don – celui de l’harmonie des couleurs pour les peintres, le sens de la forme belle et du volume pour les sculpteurs, celui des justes proportions et le sens de l’observation pour les dessinateurs, celui de l’oreille juste et absolue pour les musiciens. Si ce don est négligé le crédit de Karma positif « s’use » à n’être pas utilisé. Le rôle de l’artiste est un rôle d’éclaireur ou de porteur de Lumière en apportant au monde beauté et joie, car l’Art a pour but d’embellir le monde en répandant du bonheur dans sa contemplation (ou son écoute pour la Musique).

Il est donc très important, pour moi et les autres, que je mette rapidement un terme à cette fuite en avant en reprenant confiance en moi.

 

AIME-TOI ET LE CIEL T’AIMERA !

 

C’est la meilleure aide que nous pouvons nous apporter et ce sera le message de ce jour… A très vite sur ce Blog.

autoportrait_thumb

Print Friendly, PDF & Email
Partages 0

4 thoughts on “Instant Karma

  1. Ah oui, quand le corps parle… Mais t’inquiète, le dessin de Tangka peut t’aider 🙂
    En tous cas je te remercie beaucoup, grâce à toi j’ai enfin découvert une utilité à la gomme mie de pain. Je ne sais pas pourquoi mais je n’aime pas du tout l’utiliser. Maintenant si. Ça doit être déstressant aussi en plus. Belle continuation et j’espère que tu pourras encore longtemps pratiquer l’art.

    1. Bonsoir Jennifer,

      Bon cette nouvelle utilisation de la gomme mie de pain je l’ai découverte quasiment en rédigeant l’article. Car comme mes mains sont douloureuses et mes doigts très raides, je m’invente des exercices d’assouplissement pour retrouver une certaine agilité et dextérité. Je suis curieux de tester le dessin de Tangka. Wait and see. Bisous.

    1. Bonsoir ma Coralie,

      Merci de ta visite. J’espère que tout va bien pour toi. Cet article a l’avantage de n’être pas courant sur les Blogs dessin, je ne suis même pas certain qu’un seul collègue qui blogue dans ma thématique l’ait jamais abordé. Si mes “petits doigts de fée” (là c’est plutôt de sorcière) ne me jouaient pas un vilain tour (ce n’est pas la première fois) probablement je n’en aurais pas parlé. Je t’embrasse bien Affectueusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by wp-copyrightpro.com

EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish